Le cancer de Bernard Tapie a "très gravement progressé" : un nouveau traitement expérimental a débuté

·1 min de lecture

Un feuilleton judiciaire qui entame un nouveau chapitre. Depuis le 12 octobre dernier, Bernard Tapie était jugé en appel, dans le cadre de l'affaire de l'arbitrage du Crédit Lyonnais. Relaxé en juillet 2019 par le tribunal correctionnel de Paris, le propriétaire du groupe La Provence comparaissait une nouvelle fois pour "escroquerie" et "détournement de fonds public" aux côtés du P-DG d’Orange Stéphane Richard et de quatre autres prévenus. Pourtant, ce 20 octobre, le procès en appel a pris un nouveau tournant, puisqu'il a été suspendu jusqu'au lundi 26 octobre, dans l'attente d'une expertise sur l’état de santé de l'homme d'affaires.

Atteint d'un double cancer de l'estomac et de l’œsophage, Bernard Tapie était apparu très affaibli à l’ouverture de son procès en appel. Il avait dû s'absenter le 14 octobre dernier pour des raisons médicales, et avait même quitté la salle ce 19 octobre après une heure et demie d’audience, visiblement très fatigué. "Je suis autorisé par M. Tapie à vous dire qu’il a appris le jeudi après-midi qui précédait cette audience que sa maladie avait malheureusement progressé, très gravement progressé", a expliqué ce 20 octobre son avocat, Maître Temime, pour qui l’état de santé de son client est jugé incompatible avec une comparution.

Déjà au coeur d'un traitement expérimental en Belgique, Bernard Tapie n'a semble-t-il pas dit son dernier mot. En attendant l'éventuelle reprise ou non des débats, l'homme d'affaires est soigné à l’Institut Gustave-Roussy, un (...)

Lire la suite sur le site de GALA

Obsèques de Maurane : Michel Fugain encore traumatisé par une image
PHOTO - Le prince William marche dans les pas de Diana : cette visite émouvante
PHOTO - Camille Gottlieb a-t-elle retrouvé l'amour ? Ce cliché qui sème le doute
Emmanuel Macron "marqué physiquement" après la mort de Samuel Paty : le président éprouvé
"Quelle horreur !" : Charlotte Gainsbourg angoissée à l'approche de la cinquantaine