Cannes vend son patrimoine (en NFT) aux enchères et le palais des festival a été adjugé 50.000 euros

Mairie de Cannes

COUPS DE MARTEAU - La vente a généré 248.000 euros, dont une part servira « au développement de projets pour la protection de l’environnement », promet le maire de Cannes

C’était une « première mondiale », selon la maison Artcurial. Dix éléments du patrimoine cannois transformés en NFT, ces fameux « non-fungible tokens » (jetons non fongibles), ont été vendus aux enchères ce mardi soir pour un total de 248.000 euros. Et c’est la représentation numérique du Palais des festivals et des congrès qui a été adjugée le plus cher, 50.000 euros.



Me Arnaud Oliveux, qui dirigeait la vente, s’est employé à faire rêver les éventuels acheteurs, en chair et en os, présents sur la terrasse de la capitainerie du port Canto, ou en ligne, de ces propriétés virtuelles sécurisées. « Imaginez, cette Croisette nue que l’on peut exploiter avec des bâtiments fantasmagoriques », a-t-il lâché en proposant le NFT du célèbre boulevard, finalement parti à 45.000 euros.

« Investir le métavers »

Avec cette opération, la municipalité, qui s’est associée à la société cannoise Pertimm pour numériser ses biens, expliquait vouloir « inv(...) Lire la suite sur 20minutes

À lire aussi :
Affaire Otom : Le Niçois acquitté après avoir été jugé pour le meurtre de sa compagne aux Seychelles s'exprime
Sécheresse dans les Alpes-Maritimes : L’eau potable est désormais rationnée pour les habitants de Villars-sur-Var
Cannes : Des studios de tournage vont sortir de terre à l’ouest de la ville du cinéma
Fête de la Musique 2022 : Que faire sur la Côte d'Azur ?

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles