Le canoë-kayak français débute bien les Mondiaux au Canada

Axelle Renard (à gauche) et Eugénie Dorange (à droite) ont brillé pour leur entrée dans la compétition. (A. Mounic/L'Équipe)

Première journée parfaite pour le canoë-kayak sprint français avec les cinq bateaux en lice ce mercredi qualifiés pour la suite de la compétition. Eugénie Dorange et Axelle Renard se hissent directement en finale sur 500 mètres en C2.

Un carton plein. Les cinq bateaux engagés ce mercredi ont tous franchi la première étape de qualification. Eugénie Dorange et Axelle Renard sur le 500 mètres C2 dames se sont notamment brillamment qualifiées directement pour la finale A en prenant la deuxième place de leur course.

Pour les autres, il faudra en revanche passer par les demi-finales. Si la place en finale sera compliquée à aller chercher pour Manon Hostens en K1 dames et pour le C2 hommes (Adrien Bart, Loïc Leonard) sur 500 mètres (tous 5e de leur série), tous les espoirs sont permis pour les kayakistes en K4 hommes et Francis Mouget en K1 puisqu'ils ont pris respectivement la 3e et 1re place de leur course sur la même distance.

lire aussi

Le K4, un chantier majeur avant les Jeux Olympiques 2024 à Paris

Les Mondiaux de canoë-kayak sprint et paracanoë se déroulent jusqu'à dimanche à Halifax au Canada. Jeudi, quatre bateaux et deux paracanoës seront en course côté français.

lire aussi

L'actualité du canoë-kayak

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles