Canoë-kayak - JO - Pas de quota supplémentaire pour la France aux Jeux de Tokyo

·1 min de lecture
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Saisi par la Fédération française de canoë-kayak dans le cadre de l'affaire du quota retiré à la France en vue des Jeux de Tokyo, le Tribunal arbitral du sport a rendu un avis défavorable ce samedi. Il n'y aura pas de K4 masculin au Japon. Après avoir tenté en vain d'obtenir gain de cause devant le CIO, la Fédération française (FFCK) avait saisi le Tribunal arbitral du sport (TAS) dans l'espoir de récupérer le quota retiré à Guillaume Burger au mois de mai, au lendemain de sa deuxième place sur 1000 m aux rattrapages continentaux de Szeged (Hongrie). Celui-ci a rendu un avis négatif ce samedi, et il n'y aura donc bien que trois kayakistes français à Tokyo : Maxime Beaumont, Étienne Hubert et Guillaume Burger, sélectionnés sur 200m pour le premier et sur 1000m pour les deux autres. Francis Mouget, qui aurait pu être le quatrième homme en cas d'issue favorable, ne montera pas dans l'avion.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles