Cap-Martinique, une transat 100 % dédiée aux amateurs

Le départ de la Cap-Martinique sera donné ce dimanche. (J.-M. Liot/Cap Martinique)

Nouvelle épreuve, la Cap-Martinique s'élance ce dimanche de la Trinité-sur-Mer à destination de Fort-de-France. C'est la première fois qu'une course transatlantique aussi longue est réservée aux amateurs.

C'est ce dimanche à 15 heures que sera donné, à La Trinité-sur-Mer, le départ de la première édition de la Cap-Martinique à destination de Fort de France (3 800 milles, 7 000 km). Pour la grande majorité de ces amateurs aguerris engagés dans l'aventure, en solitaire (15) ou en double (25 équipages), sur des monocoques de 10 à 12 mètres environ, il s'agit d'une première. Les plus rapides sont attendus aux Antilles à partir du 22 mai, après quelque trois semaines de mer.

lire aussi

Toute l'actu voile

« La course d'une vie »

« Lors d'un Spi Ouest France, des coureurs sont venus nous voir pour nous demander d'organiser une transatlantique sans escale, raconte Thibaut Derville, l'organisateur. Cette Cap-Martinique est donc 100 % dédiée aux amateurs. Ils arrivent à concilier une vie professionnelle souvent dense avec leur passion. Cela leur demande beaucoup de sacrifices. On ne se rend pas compte, mais c'est un sacré exploit de traverser l'Atlantique à la voile. Pour beaucoup d'entre eux, c'est la course d'une vie. »

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles