Le capitaine anglais Harry Kane souhaite porter le brassard arc-en-ciel contre l'Iran

Harry Kane et Gareth Southgate se sont exprimés à la veille de l'entrée en lice des Trois Lions. (G. Bumstead /Reuters)

Ce dimanche, à la veille de l'entrée en lice de l'Angleterre face à l'Iran, Harry Kane a confirmé qu'il souhaitait porter le brassard arc-en-ciel lors de cette rencontre. Les joueurs anglais poseront également un genou à terre avant le coup d'envoi.

Une fois de plus dans cette Coupe du monde, il a été question de nombreux sujets extra-sportifs à l'occasion d'une conférence de presse. Ce dimanche, à Doha, à la veille de l'entrée en lice des Trois Lions face à l'Iran, dans le cadre de la première journée du groupe B de la Coupe du monde 2022, Gareth Southgate et Harry Kane ont en effet répondu à de nombreuses questions d'ordre politique et sociétal.

Le sélectionneur anglais a ainsi révélé que ses joueurs allaient mettre un genou à terre avant le coup d'envoi, pour afficher leur opposition au racisme et aux discriminations : « On en a discuté et nous sentons que nous devons continuer à défendre ces valeurs, comme nous l'avons fait précédemment (notamment durant l'Euro 2021). Nous avons compris que, désormais, les clubs de Premier League ne le font que lors des grandes occasions. Et bien (cette Coupe du monde), c'est la plus grande des occasions. C'est un geste fort qui va faire le tour du monde, et qui est notamment destiné aux jeunes, pour leur dire que l'inclusivité est très importante. »

lire aussi : Simon Kjaer va porter le brassard arc-en-ciel

De son côté, Harry Kane a confirmé qu'il souhaitait porter ce lundi, face à l'Iran, le brassard arc-en-ciel OneLove, en tant que capitaine, même s'il devait être pénalisé pour cela d'un carton jaune par l'arbitre, qui pourrait considérer qu'il s'agit d'une démarche politique. « Nous avons clairement dit que nous souhaitons tous, en tant qu'équipe, et le staff également, que je porte ce brassard. Je sais que la FA (Fédération Anglaise) et la FIFA échangent sur le sujet en ce moment et je suis certain qu'un accord sera trouvé d'ici le coup d'envoi (pour éviter qu'il soit averti pour cela). »

Pas de geste prévu en direction du peuple iranienEnfin, Southgate a prévenu que son équipe ne devrait pas effectuer avant la rencontre de gestes de soutien particuliers en direction du peuple iranien, alors que les manifestations s'enchaînent dans ce pays depuis la mort, le 16 septembre, de Masha Amini, une Kurde iranienne de 22 ans : « Je ne me sens pas assez informé pour commenter ce qu'il se passe en Iran et je ne pense pas que ce soit mon rôle de le faire, d'ailleurs. J'imagine que les joueurs iraniens et leur sélectionneur (Carlos Queiroz) sont dans une situation délicate, mais ils sont plus au courant que nous pour évoquer ces sujets. Si jamais ils nous demandaient d'effectuer un geste de soutien, nous serions évidemment prêts à les écouter et à y réfléchir... Mais ce n'est pas le cas pour le moment. »

lire aussi : Toute l'actu de la Coupe du monde