Carlo Ancelotti : « Ici c'est le Real Madrid »

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Carlo Ancelotti fêtant la victoire du Real Madrid. (P. Lahalle/L'Équipe)
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

À l'issue de la victoire du Real Madrid en finale de la Ligue des champions face à Liverpool (1-0) samedi soir, Carlo Ancelotti a estimé que le succès de son équipe relevait d'une certaine logique.

Avant de s'exprimer en conférence de presse, l'entraîneur du Real Madrid Carlo Ancelotti a lâché une petite formule au micro de Canal + qui fait référence à son ancien club, le PSG : « En France, on dit ici c'est le Real Madrid. Et point. » Devant la presse, il a ensuite souligné l'état d'esprit de ses joueurs.

« Des quatre Ligues des champions que vous avez remportées, était-ce la plus difficile à obtenir ?
Oui, car, pendant notre parcours, à plusieurs reprises, on s'est retrouvé dans des situations où plus personne ne croyait en nous. Mais nous, on n'a jamais perdu notre état d'esprit combatif. À partir des huitièmes de finale, on a dû puiser dans nos réserves à chaque tour pour se qualifier, mais on a réussi à chaque fois. Quant à cette finale, je crois qu'on l'a bien gérée, car les attaquants de Liverpool n'ont jamais réussi à prendre la profondeur dans le dos de notre défense. Lors des matches précédents de notre campagne en Ligue des champions j'ai pu douter, mais pas ce soir, ne serait-ce que parce qu'on n'a pas encaissé de but.

lire aussi

Le Real Madrid remporte sa 14e Ligue des champions

Quel est le secret de la réussite de votre équipe ?
Il y a vraiment une bonne ambiance qui règne dans cette équipe. Certes, il y a des joueurs qui sont frustrés ne pas être titulaires mais au final ça reste une formation très facile à manager. Ce qui m'impressionne aussi c'est à quel point ce vestiaire reste tranquille, quelles que soient les circonstances. Quand le coup d'envoi de la finale a été retardé, tous mes joueurs sont restés calmes, confiants. C'est moi qui étais plus nerveux qu'eux...

lire aussi

Les stats marquantes de la finale

Êtes-vous fier d'être le premier entraîneur à remporter quatre Ligue des champions ?
Je ne pense pas aux trophées que j'ai remportés par le passé, je me concentre sur le présent et sur le fait que l'on vient de rendre les supporters du Real heureux. J'ai eu quelques années difficiles mais cette saison avec le Real constitue une belle réussite. Je ne m'attendais pas (en début de saison) à ce qu'on remporte cette C1, alors que pourtant je suis d'un naturel optimiste... Maintenant mon prochain objectif, c'est de partir en vacances ».

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles