Carlos Moya : « Si Rafa fait une demande, on devrait l'écouter »

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Carlos Moya a exprimé le sentiment du clan Nadal quant à la programmation du quart contre Djokovic. (P. Lahalle/L'Équipe)
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Le clan Nadal a pris acte de la décision de l'organisation de Roland-Garros de faire jouer le quart de finale contre Novak Djokovic en nocturne, mardi. Mais son coach, Carlos Moya, apprécie moyennement.

Malgré son statut et ses treize trophées remportés à Paris, Rafael Nadal qui avait expliqué ne pas aimer jouer en session de nuit n'a pas été entendu. Il disputera son quart de finale contre Novak Djokovic en nocturne, ainsi que l'a décidé l'organisateur.

lire aussi

Pourquoi Nadal ne voulait pas jouer la nuit

De quoi agacer son clan comme en témoigne Carlos Moya au micro de RMC Sport : « Je ne dirais pas que c'est un manque de respect. Mais ici, à Roland-Garros, Rafa a un crédit, il a remporté le tournoi treize fois et s'il fait une demande, on devrait l'écouter. Il fait partie de l'histoire de Roland-Garros, on sait que personne n'est plus grand que les tournois du Grand Chelem, mais au final c'est une affaire de business et on le comprend. » Le ton calme et posé mais le message, à l'adresse de l'organisation de Roland-Garros, est limpide.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles