Carlos Queiroz, après l'élimination de l'Iran : « En football, il n'y a pas de justice »

Carlos Queiroz a regretté le manque de réalisme en seconde période. (T. Groothuis/Witters)

Le sélectionneur de l'Iran Carlos Queiroz a regretté le manque d'efficacité de son équipe durant son temps fort en seconde période contre les États-Unis (0-1), ce mardi.

Carlos Queiroz, sélectionneur de l'Iran, éliminé de la Coupe du monde après la défaite face aux États-Unis (0-1) : « La première période a été américaine, ils ont bien mieux commencé que nous, ils étaient plus rapides, avaient un meilleur contrôle du jeu. Ils méritaient de marquer, aucun doute là-dessus. La seconde période, c'est l'inverse. On est revenu fort. On leur a fermé les espaces, on les a ralentis petit à petit et on s'est procuré des occasions, plus que les États-Unis n'en avaient eu en première période.

lire aussi : Les tops-flops d'Iran - États-Unis : Taremi trop effacé, Pulisic s'est sacrifié

Mais malheureusement, en football, l'équipe qui ne marque pas est punie. C'est simple, l'équipe qui a marqué en première période mérite de gagner. Nous n'avons pas marqué et nous sommes punis. En football, il n'y a pas de justice, félicitations aux États-Unis et bonne chance à eux pour les huitièmes de finale. »

lire aussi : Résultats et classement du Groupe B