Carlos Sainz (Audi) abandonne à l'issue de la 9e étape du Dakar

Carlos Sainz a finalement abandonné mardi. (C. Lopez/A.S.O.)

Carlos Sainz (Audi) a annoncé ce mardi soir qu'il ne prendrait pas le départ de la 10e étape du Dakar mercredi en Arabie saoudite. Victime d'un accident au début de la 9e étape, l'Espagnol avait été héliporté avant de finalement décider de faire demi-tour et de reprendre le volant.

Finalement, l'issue est la même. Carlos Sainz, auteur d'un improbable retournement de situation ce mardi en faisant demi-tour avec l'hélicoptère médical, a finalement décidé d'abandonner à l'issue de la 9e étape du Dakar. L'Espagnol, 60 ans, avait planté son Audi RS Q-etron E2 dès le 6e kilomètre de spéciale sur la réception d'un saut derrière une dune.

lire aussi : Un spectateur tué sur la 9e étape

Victime de douleurs thoraciques, le triple vainqueur de l'épreuve (2010, 2018, 2020) avait un temps pris la décision d'abandonner, pris en charge par l'équipe médicale et héliporté vers l'hôpital de Riyad. Mais il avait décidé, en plein vol, de revenir sur sa décision et de retourner en course. C'est une fois arrivé au bivouac de Haradh que Sainz s'est finalement résigné à ne pas prendre le départ de la 10e étape de mercredi.

lire aussi : 9e étape : Loeb vainqueur, Al-Attiyah toujours leader

« Malheureusement, dans l'accident d'aujourd'hui, la voiture a été sérieusement endommagée et ne peut être réparée, a expliqué l'Espagnol sur ses réseaux sociaux. C'est avec grand regret que nous devons abandonner le Dakar mais l'important est que rien de grave ne soit arrivé. »

Avec cet abandon, Audi ne compte plus qu'un équipage encore en lice, Mattias Ekstrom et Emil Bergkvist, 23e à 7h01'11'' du leader Nasser al-Attiyah. Stéphane Peterhansel et Edouard Boulanger avaient quitté la course lors de la sixième étape à la suite d'un violent accident, causant la blessure du copilote français.

lire aussi : Le classement