Le carnet tactique de Manchester City-PSG

SO FOOT
·1 min de lecture

Un jour de septembre 2006, quelques heures avant de disputer l'un des matchs les plus romanesques de sa vie face à Márcos Baghdatis, André Agassi s'était laissé aller à une théorie sur les papillons : "Il y a des jours où ils vous donnent envie de courir aux toilettes. D'autres où ils vous donnent l'impression d'être irrésistible. Il y a des jours où ils vous donnent le sourire et l'envie d'en découdre. Déterminer le genre de papillons auxquels on a affaire – monarques ou papillons de nuit – est la toute première chose à faire pendant qu'on se dirige vers l'arène. Se représenter ces papillons, interpréter ce qu'ils nous disent sur notre état mental et physique, est le premier pas pour les apprivoiser et faire en sorte qu'ils nous soient favorables." Interrogé dans le week-end par le site officiel du PSG, Neymar avait choisi son papillon à l'heure de retrouver Manchester City pour la deuxième fois en moins d'une semaine : le Brésilien…

Lire la suite sur sofoot.com

SO FOOT.com
SO FOOT.com