Caroline Drouin, après la qualification des Bleues en demies du Mondial : « L'équipe a grandi »

Caroline Drouin ballon en main face à l'Italie ce samedi. (D. Rowland/Reuters)

La demie d'ouverture des Bleues savoure la victoire des Bleues en quarts de finale du Mondial contre l'Italie (39-3), symbole selon elle des progrès de l'équipe de France.

Caroline Drouin (demie d'ouverture des Bleues, victorieuses de l'Italie en quarts du Mondial) : « Il y a beaucoup de fierté parce qu'on a passé ce quart, on savait que ça pouvait s'arrêter aujourd'hui (samedi). On a fait un très bon match, on n'a pas paniqué alors que ça a été dur dès le début. On avait la possession, on dominait mais on ne concrétisait pas. On a gardé notre calme et c'est passé.

L'équipe a grandi parce qu'il n'y a pas eu de panique dans les temps faibles. La mi-temps nous a fait du bien pour rebasculer, leur remettre la pression avec le vent en notre faveur en deuxième période. Il a encore fallu attendre vingt minutes pour les user avant qu'on déroule finalement. »


lire aussi

Darracq : « Une grande satisfaction »

Gaëlle Hermet (capitaine et troisième-ligne des Bleues) : « On savoure tout simplement d'être qualifié en demi-finales. Ce qui fait la différence aujourd'hui, c'est que le groupe a vachement pris en maturité sur cette notion de sérénité. À aucun moment on ne s'est senti inquiété, on s'est resserré, on est resté discipliné. On était dans leur camp mais on n'arrivait pas à marquer des points. On a très bien géré ce moment de creux en première période. À la mi-temps, on s'est dit qu'il fallait lâcher les chevaux tout en restant dans notre projet de jeu.

Au fur et à mesure des matches de poules, on a voulu se lâcher offensivement, prendre la main, mettre en place notre jeu, jouer tout simplement. La semaine prochaine, il faudra qu'on soit encore plus précises dans les zones de marque parce que tous les points seront importants. »


lire aussi

Mayans : « On a gardé la tête froide »


lire aussi

Calendrier/Résultats de la Coupe du monde