Caroline Garcia, après sa victoire contre Gauff au Masters : « Un bon pas en avant »

Carolina Garcia a débuté son parcours au Masters 2022 par une victoire sur Coco Gauff. (H. Romero/Reuters)

Satisfaite de son état d'esprit lors de sa victoire contre Coco Gauff (6-4, 6-3), mardi, pour son premier match de poules du Masters, Caroline Garcia s'avance face à la n°1 mondiale Iga Swiatek avec ambition.

« Comment analysez-vous votre victoire contre Coco Gauff (6-4, 6-3) pour votre entrée en lice au Masters ?
Je suis restée dans le moment présent. Coco est une joueuse qui ne lâche rien et essaie différentes choses, donc je suis très contente de la façon dont j'ai terminé le match. C'est toujours très impressionnant de jouer contre elle, il y a toujours beaucoup d'intensité. Même quand tu as l'impression de la dominer un peu, elle est capable de revenir. Au deuxième set, elle a essayé d'être plus agressive avec des retours-volées sur mon service et plus de coups suivis au filet. Elle ne lâche jamais. C'était très important pour moi de rester calme, concentrée sur mon jeu. Je l'ai bien fait.


lire aussi

Garcia s'impose face à Gauff au Masters

Vous venez de vivre quelques semaines agitées, notamment avec le départ surprise de votre entraîneur Bertrand Perret. À quel point êtes-vous satisfaite d'avoir évolué à un tel niveau, dans ce contexte ?
Je me sentais plutôt bien sur le court, je n'étais pas particulièrement tendue. J'étais concentrée sur ce que je voulais faire et j'ai profité au maximum. Parfois, sur ton téléphone, d'anciennes vidéos refont surface. Avant l'échauffement, avec ma physio, on est tombé sur une vidéo datant d'avril, quand j'étais en béquilles et que j'essayais de marcher dans la salle de sport. Ça permet de se rappeler que beaucoup de choses se sont produites cette année et je ne peux qu'être heureuse d'être ici. Aujourd'hui, j'ai fait un bon pas en avant dans ce groupe, mais la route est encore très longue. Le prochain match sera un gros défi.

Justement, jeudi, vous affronterez la n°1 mondiale Iga Swiatek que vous aviez battue en juillet en Pologne sur terre battue. Cela peut-il vous aider dans l'approche de ce match ?
C'est certain que c'est une bonne expérience à retirer du tournoi en Pologne. Ça me conforte dans l'idée qu'être agressive est la meilleure solution pour essayer de la battre. Quand elle a du temps, ça devient très compliqué. Elle change de direction extrêmement bien, en utilisant toute la géométrie du court, elle est agressive et se déplace vraiment bien. Quand elle glisse, on a l'impression qu'elle couvre deux courts quand, toi, tu n'en couvres qu'un. Elle est très impressionnante, en particulier sur dur, depuis le début de l'année. Tout ça à seulement 21 ans. Je vais devoir bien récupérer, me préparer et prendre ce qu'il y a à prendre de mon match en Pologne. »


lire aussi

Le tableau du Masters