Caroline Garcia, les chiffres de sa folle série après sa qualification pour les demies de l'US Open

Caroline Garcia à l'US Open. (M. Segar/Reuters)

Caroline Garcia enchaîne les victoires depuis Cincinnati. Voici quelques chiffres pour mettre en perspective ses dernières semaines et son US Open où elle a rallié les demies.

8

Garcia est la huitième Française à se qualifier pour les demi-finales d'un Grand Chelem dans l'ère Open. Elle succède à Françoise Dürr (x3), Brigitte Simon, Mary Pierce (x6), Nathalie Tauziat, Amélie Mauresmo (x8), Nathalie Dechy et Marion Bartoli (x3).

13

Entre les qualifications de Cincinnati et l'US Open, la Française reste sur 13 victoires de suite. Si on soustrait les qualifications du WTA 1000 du total, elle en est à onze victoires sur le circuit principal, son plus gros total égalé après son doublé Wuhan-Pékin en 2017.

2,7

En cinq matches depuis le lancement de la quinzaine, la Française n'a perdu aucun set et n'a même cédé que 2,7 jeux par set en moyenne. La manche la plus disputée qu'elle ait jouée s'est conclue en 6-4. Et son match le plus long (face à Gauff) s'est bouclé en 1h37.

25 %

Symbole de son tennis ultra-offensif, Caroline Garcia a remporté un quart de ses points (140/571) depuis le début du tournoi sur un coup gagnant. C'est simple, aucune joueuse n'a fait mieux que ce ratio dans cet US Open.

Le nombre de victoires que la Lyonnaise comptait face à ses deux dernières adversaires avant cet US Open 2022. Elle était à 0/3 contre son adversaire en huitièmes Alison Riske (à qui elle n'avait même jamais pris un set) et à 0/2 face à Coco Gauff. À noter qu'elle n'a jamais battu non plus sa prochaine opposante, Ons Jabeur (0/2 sur le circuit WTA).

6

Au cours de l'été (depuis Wimbledon), Garcia a battu six joueuses classées dans le Top 20 mondial (Coco Gauff est n°12). Lors des trois dernières années, elle n'en avait battu que quatre. Revenue à la 17e place mondiale, elle toque désormais à la porte du Top 10.

lire aussi

Caroline Garcia qualifiée pour sa première demi-finale en Grand Chelem