Caroline Garcia : « Mon rêve de Grand Chelem est possible »

Caroline Garcia est très ambitieuse, alors que la nouvelle saison WTA se profile. (P. Lahalle/L'Équipe)

Auteure d'une superbe fin de saison 2022, avec notamment la victoire au Masters, Caroline Garcia commence à partir de jeudi, via l'United Cup, une nouvelle saison sur le circuit WTA. En pensant très fort à un premier titre en Grand Chelem.

Après avoir fait le plein de confiance lors de sa folle fin d'année 2022 (victoire à Cincinnati, demi-finale de l'US Open et victoire au Masters), Caroline Garcia pense désormais que son « rêve de Grand Chelem est possible », a-t-elle indiqué, mercredi avant le début de l'United Cup, jeudi, un tournoi mixte par équipes, qui se tiendra à Sydney, Perth et Brisbane (Australie), et qui marquera le début de la nouvelle saison.

Son titre au Masters a ainsi donné à l'actuelle n°4 mondiale « une grande confiance, que je n'avais jamais ressentie avant. Mais le rêve, c'est toujours de remporter un tournoi du Grand Chelem. Il reste des marches à gravir, mais c'est maintenant possible. Je sors d'une bonne saison. Pour se sentir à l'aise, il faut enchaîner les matches. J'apprécie ce qui se profile, mais je prends les jours les uns après les autres ».

lire aussi : Stakhovsky et Dolgopolov repartent au front en Ukraine

La joueuse française, qui s'apprête à entamer pour la deuxième fois seulement une saison en appartenant au Top 10 mondial, possède également des souvenirs agréables de Perth, où elle avait remporté la Fed Cup en 2019 avec l'équipe de France, après avoir dominé l'Australie en finale. « C'était une émotion folle, s'est-elle souvenue. J'ai hâte de porter à nouveau les couleurs de la France ici-même. Je suis contente que la saison commence. »

Opposée à l'Argentine et à la CroatieAu premier tour de l'United Cup, l'équipe de France, où figurent également Arthur Rinderknech, Adrian Mannarino, Manuel Guinard, Alizé Cornet et Léolia Jeanjean (plus Édouard Roger-Vasselin et Jessika Ponchet en double), sera d'abord opposée à l'Argentine, puis à la Croatie. Pour arriver à Perth en temps et en heure, Caroline Garcia n'a eu d'autre choix que de voyager pendant Noël et s'est retrouvée dans le même vol que sa partenaire Alizé Cornet.

Désormais âgée de 32 ans et 36e mondiale, cette dernière a pensé mettre fin à sa carrière la saison dernière, avant de finalement choisir de rempiler en 2023. « Le court me porte chance et j'espère qu'il en sera de même avec l'équipe », s'est rappelée Cornet, qui a, elle, remporté à Perth la Hopman Cup en 2014.

lire aussi : Toute l'actualité du Tennis