Caroline Garcia dans le Top 10 des exploits du tennis féminin français

Mary Pierce, Amélie Mauresmo, Marion Bartoli, Caroline Garcia : quatre joueuses dans le panthéon du tennis français. (L'Équipe et AFP)

En remportant ce mardi le Masters, Caroline Garcia agrandit la liste des plus grands exploits du tennis français féminin dans l'ère Open.

Open d'Australie 1995, Mary Pierce. Tête de série n° 4, la Française réalise un parcours exceptionnel à Melbourne. Sans perdre le moindre set, elle remporte, à tout juste 20 ans, le premier titre en Grand Chelem de sa carrière. Le dernier succès d'une Tricolore dans un tournoi majeur remontait à 1967, avec la victoire de Françoise Dürr à Roland-Garros.

Fed Cup 1997, équipe de France. Les Bleues du capitaine Yannick Noah inscrivent leur nom au palmarès pour la première fois. En finale, Alexandra Fusai, Nathalie Tauziat, Sandrine Testud, Julie Halard-Decugis et Mary Pierce dominent les Pays-Bas (4-1).

Roland-Garros 2000, Mary Pierce. À 25 ans, la Française réussit à Paris un tournoi exceptionnel, écartant de sa route Monica Seles et Martina Hingis, alors n° 1 mondiale. En finale, elle ne laisse aucune chance à Conchita Martinez et soulève son deuxième trophée du Grand Chelem.

Fed Cup 2003, équipe de France. Brillante contre la Russie (3-2) en demi-finales, la France écrase les États-Unis (4-1) en finale à Moscou pour s'offrir sa deuxième Fed Cup. Christian Bîmes, alors président de la FFT, peut poser fièrement avec Stéphanie Cohen, Émilie Loit, le capitaine Guy Forget, Mary Pierce et Amélie Mauresmo.

Masters 2005, Amélie Mauresmo. Battue en phase de groupes par Mary Pierce, « Amé » prend sa revanche sur sa compatriote en finale 5-7, 7-6 (3), 6-4, et remporte, à 26 ans, le premier grand titre de sa carrière.

Open d'Australie 2006, Amélie Mauresmo. Sur la lancée de sa victoire au Masters, la Française débloque son compteur en Grand Chelem. Tête de série n° 3, elle se fait une frayeur au premier tour face à la Chinoise Sun avant de dérouler et de conclure par une victoire contre Kim Clijsters (n° 2) en demies et face à Justine Henin (n° 8) 6-1, 2-0 ab., en finale.

Wimbledon 2006, Amélie Mauresmo. C'est décidément l'année où presque tout lui sourit. La n° 1 mondiale domine à nouveau Justine Henin en finale. Cette fois, la Belge n'abandonne pas et Mauresmo s'impose 2-6, 6-3, 6-4.

Wimbledon 2013, Marion Bartoli. Finaliste six ans plus tôt, la 15e joueuse mondiale se fraye à nouveau un passage vers l'ultime marche pour le trophée, alors que les grosses têtes de série tombent les unes après les autres. Après avoir battu Sabine Lisicki (n° 23) 6-1, 6-4, Bartoli remporte le plus grand titre de sa carrière à 28 ans.

Fed Cup 2019, équipe de France. Sur le terrain des Australiennes, emmenées par la n° 1 mondiale Ashleigh Barty, Kristina Mladenovic et Caroline Garcia s'écroulent après avoir gagné le double décisif et permis aux Bleues de s'imposer (3-2), pour le plus grand bonheur d'Alizé Cornet, du capitaine Julien Benneteau et de Pauline Parmentier.

Masters 2022, Caroline Garcia. La Lyonnaise conclut une saison magnifique, qui l'a vu atteindre sa première demi-finale en Grand Chelem, à l'US Open, par un sacre au Masters. À 29 ans, elle gagne à Fort Worth (Texas) le plus grand titre de sa carrière.