La carrière de Maxime Médard en images

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Champion du monde des moins de 21 ans, quintuple vainqueur du bouclier de Brennus avec le Stade Toulousain, finaliste de la Coupe du monde... Maxime Médard (35 ans) a annoncé ce vendredi qu'il arrêterait sa carrière à la fin de la saison. Revivez-en les temps forts en images.

2004 : Maxime Médard pose pour le magazine L'Équipe. Après avoir remporté les titres de champion de France cadet puis junior avec Toulouse, il inscrit face à Castres en octobre son premier essai sur le premier ballon qu'il touche en pro. Il n'a alors que 18 ans.

En 2006, Maxime Médard est sacré champion du monde des moins de 21 ans avec l'équipe de France. Au stade Marcel-Michelin de Clermont, les Bleuets surclassent l'Afrique du Sud en finale (24-13), après s'être inclinés face à ces mêmes Baby Boks en phase de poules (10-14) et avoir dominé l'Australie en demies (32-17). L'homme de la finale est un autre néo-retraité, Lionel Beauxis, qui inscrit tous les points français.

En 2008, pour sa première finale de Top 14 (il n'était pas sur la feuille de match lors de la défaite de Toulouse contre le BO en 2006), Maxime Médard est titulaire à l'arrière face à Clermont. C'est lui qui inscrit le deuxième essai toulousain à l'heure de jeu pour porter le score à 20-10. Les « Jaunards » ont pris un coup sur la tête. Score final : 26-20, le Stade Toulousain remporte son 17e titre de champion de France et Médard (à gauche) soulève son premier Bouclier de Brennus.

Maxime Médard connaît sa première sélection à l'automne 2008. Marc Lièvremont le titularise au poste d'arrière lors d'un test-match à Marseille face à l'Argentine (victoire 12-6). Il inscrira son premier essai avec le quinze de France la semaine suivante face aux Pacific Islanders (42-17) avant de réussir un drop face à l'Australie sept jours plus tard (13-18).

S'ils sont éliminés le 14 mai 2010 en demies du Top 14 face au leader de la saison régulière Perpignan (13-21), Maxime Médard et les Toulousains se consolent une semaine plus tard face au Biarritz Olympique en finale de la H Cup (21-19). Titulaire à l'aile et affublé de ses rouflaquettes, « Wolverine » est champion d'Europe pour la deuxième fois de sa carrière après 2005 - il n'avait pas disputé cette finale.

4 juin 2011 : Maxime Médard peut sourire. Il vient de remporter son deuxième titre de champion de France face à Montpellier (15-10). Pas d'essai pour lui lors de cette finale : la totalité des points toulousains sont inscrits grâce à des pénalités réussies par David Skrela puis Nicolas Bézy.

Après l'allégresse de Saint-Denis, la désillusion d'Auckland. Malgré un essai de Thierry Dusautoir au retour des vestiaires, le quinze de France et Maxime Médard (au centre) s'inclinent de la plus petite des marges en finale de la Coupe du monde face à la Nouvelle-Zélande (7-8).

Sélectionné par Philippe Saint-André pour le Tournoi des Six Nations 2012, Maxime Médard est titulaire à l'arrière lors de la première journée face à l'Italie (30-12) mais trois semaines plus tard, il se blesse gravement au genou à Murrayfield face à l'Écosse.

Bilan de la blessure contractée en Écosse : rupture partielle du ligament croisé antérieur du genou droit. Maxime Médard est opéré et doit assister à la finale du Top 14 face à Toulon sur le bord du terrain. À l'issue de la rencontre, le Toulousain retrouvera le sourire : le Stade s'impose 18-12, grâce à six pénalités de Luke McAlister.

15 juin 2019 : Maxime Médard (au second plan) exulte. Yoann Huget est sur le point de marquer son deuxième essai de la soirée en finale du Top 14 face à Clermont. Score finale : 24-18. C'est un quatrième titre de champion de France pour Médard.

20 octobre 2019 : le quinze de France vient d'être éliminé par le pays de Galles en quarts de finale de la Coupe du monde au Japon (19-20). Il s'agit de la dernière sélection de Maxime Médard, auteur de 73 points (14 essais et un drop) en 63 matches sous le maillot bleu.

22 mai 2021 : titulaire à l'arrière en finale face à La Rochelle (22-17), Maxime Médard remporte à Twickenham sa troisième Coupe d'Europe après celles de 2005 et de 2010.

25 juin 2021 : pas de revanche pour La Rochelle un mois plus tard. Le Stade Toulousain prend de nouveau le meilleur sur les Maritimes (18-8) en finale du Top 14. Entré à la 74e minute de jeu, Maxime Médard (à droite) soulève son cinquième Bouclier de Brennus.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles