La carrière de Sebastian Vettel en chiffres

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Vettel s'est imposé deux fois à Monaco, la seconde en 2017 avec Ferrari. (F. Faugère/L'Équipe)
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Retraité de la F1 à la fin de la saison, Sebastian Vettel a vécu une carrière fructueuse, mais aussi frustrante. La preuve en chiffres.

Aston Martin a annoncé jeudi la retraite à la fin de cette année 2022 de Sebastian Vettel. L'Allemand de 35 ans va donc quitter la F1 au terme de sa 16e saison complète, avec un palmarès très fourni : quatre titres mondiaux, 53 victoires (3e total de l'histoire), 57 poles (4e) et 122 podiums (3e). Mais aussi quelques déceptions, notamment son passage chez Ferrari. Voici les chiffres et stats marquants de sa carrière.

lire aussi

La carrière de Vettel en images

56

Cela fait 56 Grands Prix que Sebastian Vettel ne s'est pas imposé. Son dernier succès remonte à septembre 2019 à Singapour, avec Ferrari.

5

Sebastian Vettel aura connu cinq écuries dans sa carrière : BMW Sauber (2007), Toro Rosso (2007-2008), Red Bull (2009-2014), Ferrari (2015-2020), Aston Martin (2021-2022).

8

Sebastian Vettel a signé huit hat-tricks dans sa carrière (pole, meilleur tour et victoire) et quatre grands chelems (pole, meilleur tour, victoire et leader de bout en bout).

14

En six saisons avec Ferrari, et 118 courses, Sebastian Vettel n'a décroché que 14 victoires. Bien loin de ses ambitions de succéder à Michael Schumacher.

5

Sebastian Vettel détient plusieurs records de précocité, cinq au total : plus jeune poleman (21 ans et 72 jours), plus jeune champion du monde (23 ans et 135 jours), plus jeune double champion du monde (24 ans et 98 jours), plus jeune triple champion du monde (25 ans et 145 jours) et plus jeune quadruple champion du monde (26 ans et 116 jours).

9

Sebastian Vettel détient le record du nombre de victoires consécutives, établi entre les GP de Belgique et du Brésil en 2013. Il est également le pilote qui a obtenu le plus de victoires en une saison (13 en 2013, à égalité avec Michael Schumacher) et de poles en une saison (15 en 2011).

13

Son plus mauvais classement en fin de saison, Sebastian Vettel l'a obtenu en 2020, sa dernière année chez Ferrari, avec la 13e place seulement (33 points).

21

D'Austin à Yeongam, Sebastian Vettel s'est imposé sur 21 circuits différents. Celui où il compte le plus de victoires ? Singapour, avec cinq succès.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles