CARTE. De mai à octobre, visualisez le déferlement de la 2e vague en Europe

Louis Tanca
·2 min de lecture
CARTE. Covid-19: de mai à octobre, visualisez le déferlement de la deuxième vague en Europe - BFMTV
CARTE. Covid-19: de mai à octobre, visualisez le déferlement de la deuxième vague en Europe - BFMTV

"La seconde vague est là", a affirmé le Premier ministre Jean Castex jeudi 22 octobre lors de l'annonce de l'extension du couvre-feu à 54 départements. Une semaine plus tard, alors que le pays devrait être reconfiné dans les prochains jours, le ministre de la Santé Olivier Véran a fait le même constat que le chef du gouvernement devant les sénateurs. Mais cette fois, il ne parlait pas seulement de la France:

La seconde vague frappe toute l'Europe. Elle frappe indistinctement tous les pays qui nous entourent, y compris ceux qui ont eu un redémarrage plus tardif que la France.

Olivier Véran a notamment évoqué les exemples italien et allemand, pays où le nombre de cas progresse de manière exponentielle ces dernières semaines. Mais le ministre de la Santé aurait aussi pu parler de la République Tchèque, de l'Espagne ou encore du Pays de Galles - qui s'est reconfiné la semaine dernière.

Même si la France est clairement l'un des pays les plus durement frappés par le Covid-19 actuellement, c'est en fait une large partie du Vieux continent qui voit son nombre de cas exploser depuis la rentrée.

De mai à octobre: visualisez le déferlement de la deuxième vague sur l'Europe

Selon les données du Centre européen de prévention et de contrôle des maladies (ECDC), le taux d'incidence hebdomadaire vire au rouge sur la quasi-totalité de l'UE depuis le début mois d'octobre. Pour rappel, cet indicateur correspond au nombre de nouveaux cas de coronavirus officiellement comptabilisés sur les 7 derniers jours, région par région. Afin de comparer équitablement ces zones, on rapporte ce chiffre à 100.000 habitants.

L'animation ci-dessous montre l'évolution du taux d'incidence hebdomadaire par région du 17 mai àu 18 octobre.

Un virus qui s'est d'abord propagé dans l'est de l'Europe

Comme on peut le voir, l'été a été plutôt "calme", excepté dans le nord de l'Europe (Royaume-Uni, Suède...). A partir du mois d'août, le virus semble s'être ensuite propagé à l'est du continent (Roumanie, Bulgarie...) avant de se déplacer progressivement vers l'ouest (Espagne, France, Pays-Bas...), causant au passage de nombreux décès dans le centre de l'Europe, notamment en République Tchèque.

La carte-ci dessous montre le taux d'incidence par région au 11 octobre. Cliquez sur les zones qui vous intéressent pour en savoir plus. Si la carte ne s'affiche pas correctement sur votre navigateur, cliquez ici.

Bien qu'il ne s'agisse pas forcément du critère le plus fiable, comme nous l'expliquions dans ce précédent article, le taux d'incidence est l'un des indicateurs qui préoccupe le plus les autorités. Le critère le plus fiable reste l'évolution du nombre de cas graves - hospitalisations, admissions en réanimation, décès - et ceux-ci augmentent également. Cliquez ici pour voir l'évolution de ces indicateurs département par département.

Article original publié sur BFMTV.com