Des cas de COVID-19 chez Williams, qui s'organise pour la Turquie

Basile Davoine
·2 min de lecture

a révélé l'existence de plusieurs cas de COVID-19 au sein de son personnel, nécessitant une réorganisation de l'équipe en vue du prochain Grand Prix en Turquie. Ces cas ont été décelés lors des deux derniers rendez-vous de la F1, à Portimão puis à Imola, dans le cadre des tests auxquels se soumettent toutes les personnes du paddock sur un rythme régulier qui est de tous les cinq jours. À cela s'ajoute la nécessité de présenter un test négatif 24 heures avant le début d'un Grand Prix afin de pouvoir entrer sur le circuit.

Depuis le début de la saison en juillet dernier, les écuries travaillent avec différentes bulles et même avec des sous-groupes afin de limiter les risques de transmission du virus et de manière à pouvoir rapidement isoler un cas positif sans chambouler la totalité de leur dispositif. ont même manqué certaines courses. Cette problématique est également rencontrée en MotoGP, et l'équipe Yamaha y fait à nouveau face ce week-end dans le cadre du Grand Prix d'Europe à Valence.

Lire aussi :

COVID-19 : 5 membres du team officiel Yamaha isolés

"Williams confirme que nous avons eu un certain nombre de cas positifs au COVID-19 lors des Grands Prix du Portugal et d'Émilie-Romagne", a fait savoir l'écurie de Grove. "Nous ne divulguerons aucune information individuelle et privée, mais nous pouvons confirmer que tous les cas ont été gérés conformément aux recommandations COVID-19 de la FIA, en travaillant avec la FIA et avec pour priorité la sécurité de notre personnel. Afin de nous assurer de suivre ces recommandations, plusieurs membres de notre équipe de course sont à l'isolement après avoir été identifiés comme cas contacts des personnes positives."

"Comme dans le cadre de nos protocoles internes liés au COVID-19, un certain nombre de membres de l'équipe basés à l'usine occuperont donc ces postes pour le Grand Prix de Turquie à venir le week-end prochain. Nous n'ajouterons aucune information supplémentaire à ce sujet mais nous remercions tous les membres de notre équipe à l'usine et sur les circuits ainsi que leurs familles pour le travail incessant et le soutien qu'ils apportent dans une période extrêmement difficile."

Chaque vendredi, la F1 et la FIA rendent publics les résultats des tests menés dans le cadre de leur propre protocole sur une semaine. Hier, huit cas positifs ont été annoncés sur les 1781 tests COVID-19 pratiqués entre le 30 octobre et le 5 novembre.