Des « cas disciplinaires » prévus par l'UEFA contre la Juventus et le PSG

L'UEFA devrait sanctionner la Juventus Turin pour des saluts nazis et des cris de singe de ses supporters au Parc des Princes, mardi soir lors du match de Ligue des champions contre le PSG, qui devrait également être sanctionné pour un usage de fumigènes.

La soirée a été tristement animée, mardi soir au Parc des Princes, lors de PSG-Juventus (2-1). Des vidéos montrent en effet des supporters turinois effectuer des cris de singe ou des saluts nazis dans le parcage visiteurs. La Préfecture de police a annoncé qu'une enquête était ouverte car « quatre individus ont été identifiés par vidéo puis interpellés hier soir (mardi) par les services de police pour provocation publique à la haine raciale dans le cadre d'une enceinte sportive, à l'occasion du match de football PSG-Juve ».

La tribune ne devrait pas être fermée

Selon nos informations, l'UEFA s'est également saisie du dossier et va ouvrir directement un « cas disciplinaire » contre le club italien (déjà concerné pour des faits similaires en Serie A) ou nommer un inspecteur disciplinaire pour réunir toutes les preuves nécessaires. Dans ce type de cas, le club concerné est en général sanctionné d'une interdiction de déplacement pour ses supporters.

Par ailleurs, l'UEFA doit aussi ouvrir un cas disciplinaire contre le PSG pour l'usage abondant de fumigènes lors de cette première rencontre de Ligue des champions de la saison. Le club parisien devrait écoper d'une amende, mais sans doute pas d'une fermeture partielle de tribunes.

lire aussi

Du talent et des failles : le débrief tactique de PSG-Juventus