Casper Ruud se défait de Marin Cilic et affrontera Rafael Nadal en finale de Roland-Garros

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Casper Ruud n'a plus tremblé après la perte du premier set. (P. Lahalle/L'Équipe)
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Victorieux en quatre sets (3-6, 6-4, 6-2, 6-2) de Marin Cilic en demi-finale de Roland-Garros, Casper Ruud (23 ans) disputera dimanche sa première finale en Grand Chelem. Il y affrontera Rafael Nadal, vainqueur plus tôt d'Alexander Zverev par abandon.

C'est finalement Casper Ruud qui se sera extrait d'un bas de tableau rendu plus ouvert par les absences de Novak Djokovic (tête de série 1) mais aussi de Rafael Nadal et de Carlos Alcaraz. En demi-finale de Roland-Garros, le Norvégien (23 ans, 8e mondial) a su profiter de l'extrême fébrilité de Marin Cilic pour l'estourbir en quatre sets (3-6, 6-4, 6-2, 6-2) et 2 h 55.

Ruud timoré au premier set

Auteur de 56 fautes directes, le Croate n'a jamais su trouver le point d'équilibre entre son tennis d'attaque et une trop grande prise de risques. C'est donc Ruud qui affrontera dimanche Rafael Nadal, vainqueur par abandon d'Alexander Zverev plus tôt dans l'après-midi. Même si le déficit d'expérience est immense (l'Espagnol disputera là sa quatorzième finale Porte d'Auteuil, et il a remporté les treize premières), le Scandinave vendra chèrement sa peau. Il est une machine extrêmement difficile à dérégler.

lire aussi

Le film du match Ruud-Cilic

Confronté à la formidable couverture de terrain de Ruud, Cilic alla souvent à la faute en début de match. Notamment au smash, un coup sur lequel il piochait visiblement. C'est pourtant lui qui fit le premier la décision, en claquant un retour gagnant (4-3, break). Et c'est encore sur un retour gagnant qu'il conclut la manche. Même si Ruud défendait avec acharnement, on le sentait un brin timoré, peut-être noué par la solennité d'une demie de Grand Chelem.

Cilic s'est agacé

Beaucoup plus agressif dès le début du deuxième set, le Norvégien choisit enfin de prendre davantage d'initiatives. Il en fut récompensé par un break dès le troisième jeu, sur une grosse faute en coup droit de son rival. Malgré une balle de débreak à 2-1, on sentait que Ruud prenait le dessus, notamment mentalement, en forçant souvent Cilic à la faute. Le niveau global peinait à s'élever. Dans un stade à moitié vide (alors que tous les billets avaient été vendus...), la demi-finale sonnait creux. Cilic se procura pourtant trois balles de débreak à 5-4, 0-40. Mais Ruud les écarta avec l'autorité d'un vieux briscard.

Extrêmement agacé par la tournure du match, Cilic s'en prenait vertement à son box. Pis, son tennis se délitait progressivement, au point d'encaisser un double break (4-0) dans le troisième acte. L'intrusion d'une manifestante écologiste qui s'attacha au filet, les deux genoux à terre, interrompit alors le match pendant une grosse dizaine de minutes, à 4-1, 15A. Mais l'incident n'entrava pas la marche en avant de Ruud (5-1, puis 6-2).

lire aussi

Une activiste s'accroche au filet et interrompt la demie Ruud-Cilic

Première fois qu'un Norvégien se hisse en finale de Roland-Garros

Le Norvégien porta le coup définitif dès le premier jeu du dernier set. Une merveille de contre-amortie, suivi d'un retour gagnant de coup droit, lui offrit le break. Qu'il fit fructifier sans jamais s'emballer (4-1, double break). À la dérive, Cilic enfilait les fautes directes. Ruud paracheva son oeuvre sur un ace. C'est la première fois qu'un joueur norvégien s'invite en finale de Roland-Garros.

lire aussi

Toute l'actualité de Roland-Garros

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles