Casper Ruud, qualifié pour sa première demi-finale en Grand Chelem : « J'ai tout à gagner, rien à perdre »

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Casper Ruud. (P. Lahalle/L'Équipe)
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Qualifié pour les demi-finales de Roland-Garros après sa victoire face à Holger Rune ce mercredi soir (6-1, 4-6, 7-6 [2], 6-3), le Norvégien Casper Ruud se réjouit d'aborder son duel contre Marin Cilic avec le statut d'outsider.

Casper Ruud, qualifié pour la première demi-finale de Grand Chelem de sa carrière après sa victoire contre Holger Rune (6-1, 4-6, 7-6 [2], 6-3) ce mercredi en quarts de finale de Roland-Garros : « C'est le meilleur résultat de ma carrière, donc j'ai de bonnes raisons d'être heureux ! J'ai bien commencé, je menais d'un set et d'un break. Puis j'ai fait quelques erreurs stupides, ce qui arrive quand on joue un match en cinq sets, il y a des hauts et des bas. C'était compliqué de perdre le deuxième set alors que je l'avais en main mais la troisième manche a été décisive pour moi. C'était très long, très serré et c'était un très bon sentiment de m'asseoir en menant deux sets à un.

lire aussi

Le film de Ruud - Rune

(Sur son échange houleux avec Rune sur un changement de côté) Il pestait contre une marque qui était clairement dehors, d'au moins dix centimètres. Je lui ai demandé s'il était obligé de vérifier chaque marque et il m'a répondu "tais-toi". Ce n'est pas la meilleure chose à dire à son adversaire, je ne lui ai pas reparlé après ça.

« Je jouais contre un joueur plus jeune, un Scandinave, j'avais de la pression »

(Sur sa demi-finale contre Marin Cilic) Ça va être très compliqué. Il sort lui aussi d'un gros match en quarts de finale et il semble jouer à son meilleur niveau. On va se reposer jeudi et nous préparer pour la demi-finale de vendredi, qui sera je l'espère un grand match. J'aurai moins de pression que contre Rune. Je jouais contre un joueur plus jeune, un Scandinave, j'avais de la pression. Cilic a gagné l'US Open (2014), joué deux autres finales en Grand Chelem (Wimbledon 2017, Open d'Australie 2018), il a plus d'expérience que moi donc j'ai tout à gagner, rien à perdre. »

lire aussi

Le tableau de Roland-Garros (H)

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles