Castres frustré de l'interdiction de fan-zone pour la demi-finale de Top 14 contre Toulouse

Les supporters de Castres ne pourront pas suivre la demie de Top 14 dans une fan-zone. (Sy. Thomas/L'Équipe)

À Castres, la décision de ne pas autoriser une fan-zone en ville, vendredi pour la demi-finale de Top 14 contre Toulouse (21h05), ne plaît pas, ni à la municipalité ni au Castres Olympique.

Le Castres Olympique et la mairie de la ville ont déploré vendredi la décision du préfet du Tarn d'interdire la retransmission sur écran géant de la demi-finale du Top 14, vendredi (21h05) contre le Stade Toulousain, en raison des chaleurs caniculaires.

Le préfet François-Xavier Lauch a insisté sur « le bon sens » consistant à interdire « un rassemblement de 15 000 personnes en plein air sur une dalle pleine de chaleur », dans un département placé en vigilance rouge canicule par Météo-France.

Pascal Bugis, maire de Castres

« Là, le phénomène va être disséminé et non maîtrisé »

Mais cette décision a déclenché la colère du Castres Olympique et de la municipalité. « La préfecture du Tarn, contre l'avis de M. le maire de Castres, a décidé d'annuler la retransmission par écran géant », a déploré la ville dans un communiqué. « Nous avions prévu une fan-zone et tout avait été prévu et organisé pour que ça se passe bien. Là, le phénomène va être disséminé et non maîtrisé », a regretté le maire Pascal Bugis.

De son côté, le Castres Olympique, qui a terminé la saison régulière de Top 14 à la première place, a dit sur Twitter regretter « pour ses supporters que cette manifestation ne puisse se tenir ».

lire aussi

Toute l'actualité du Top 14

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles