Castres s'incline à domicile face à Édimbourg en Coupe des champions

L'ouvreur international argentin du Castres Olympique, Benjamin Urdapilleta, auteur de trois transformations face à Édimbourg, dimanche à Pierre-Fabre. (N.Luttiau/L'Equipe)

Battus à domicile (21-34) par la franchise écossaise d'Édimbourg qui récolte un bonus offensif, les Tarnais restent derniers de la poule A de la Coupe des champions après trois journées.

Battus ce dimanche sur leur pelouse face à Édimbourg (21-34), les Castrais sont sur une séquence de six matches sans victoire sur les deux tableaux - Top 14 et Coupe des champions -, incapables d'ouvrir leur compteur dans cette poule A, bons derniers au classement avec zéro point.... La franchise écossaise, elle, se hisse dans le haut du tableau, certaine de disputer un huitième de finale.

lire aussi : Poule A : calendrier, résultats et classement

Après avoir ouvert le score très tôt par leur talonneur Dave Cherry (10e), les Écossais furent rejoints - essais de Josaia Raisuqe à la 14e sur une merveille de passe rasante au pied signée Ben Urdapilleta, puis d'Adrien Séguret neuf minutes plus tard au terme d'un exploit personnel. Mais jamais ils ne lâchèrent.

lire aussi : Le film de Castres-Edimbourg

En effet, par le numéro 8 fidjien Viliame Mata (29e) en force puis le centre Cammy Hutchinson (46e) en finesse, Édimbourg revint dans la partie pour partager les points, 21-21, tandis que les Castrais avaient su percer le mur avec la « spéciale Hounkpatin » à proximité de l'en-but écossais juste avant la pause.

À l'heure de jeu, le demi de mêlée remplaçant Ben Vellacott se faufila dans la défense tarnaise amorphe pour s'en aller marquer seul (63e) l'essai du bonus offensif, puis l'ouvreur Blair Kinghorn, auteur d'un 5 sur 5, sortit d'un but Castres du bonus défensif (67e, 21-31), avant d'ajouter une dernière réalisation (74e).

Pendant ce temps, en poule B, les London Irish, sanctionnés de deux cartons rouges (17e, 42e), se sont inclinés à domicile face à la province sud-africaine des Stormers (14-28), qui récoltent un bonus offensif.

lire aussi : Poule B : calendrier, résultats et classement