Une catégorie classique dans les plans du Dakar 2021

Sergio Lillo
motorsport.com

Non seulement l'organisation du Dakar 2021 suit son chemin, malgré la pandémie de COVID-19 qui a mis une grande partie du monde à l'arrêt, mais les responsables du légendaire rallye-raid cherchent même à revenir aux sources. La présence de Jackie Ickx, vainqueur en 1983, et d'Hubert Auriol, vainqueur en 1981, 1983 et 1992, lors de la 42e édition de l'épreuve en janvier dernier semble avoir été le premier pas vers un projet intéressant visant à entretenir sa riche Histoire.

Lire aussi :

Ickx "certain qu'Alonso a le talent pour gagner" le DakarIl y a 20 ans : le doublé de Schlesser sur le Dakar

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

Créée en 1978 par Thierry Sabine, la course a déjà arpenté trois continents et elle a débuté une nouvelle ère en 2020, en s'implantant en Arabie Saoudite. En 2021, l'organisateur du rallye, ASO, espérait intégrer deux autres pays au programme, cependant la situation actuelle engendrée par la crise du coronavirus a compliqué les négociations. Une décision finale devra être prise dans les 15 prochains jours quant au parcours choisi.

Ce qui est clair en revanche, c'est qu'une nouvelle catégorie viendra compléter le programme en janvier 2021, parallèlement à celles qui existent actuellement pour les autos, les motos, les quads, les SxS et les camions. Baptisée Classic, elle réunira voitures et camions d'avant 2000. L'initiative de David Castera, directeur du rallye, et de ses équipes s'inscrit dans la tendance observée ces dernières années avec un retour à des véhicules classiques pour divers événements.

"Beaucoup de courses de voitures classiques se déroulent un peu partout depuis une dizaine d'années, et nous en avons tenu compte. Il y a aussi des pilotes qui me l'ont demandé ces derniers temps, et maintenant que je suis en charge du Dakar..." explique David Castera à Motorsport.com. "On a aussi pu voir cette année avec la présence de Jackie Ickx et d'Hubert Auriol sur le bivouac qu'il y a quelque chose de spécial. Parce que les racines et l'essence du Dakar remontent aux années 80, avec toute l'Histoire de Thierry Sabine. Nous essayons désormais de suivre cette essence."

"Je trouve intéressant de mélanger les deux réalités cette année [en 2021], afin que nous puissions regarder en arrière et savourer cet héritage", souligne le directeur de la course. "L'Histoire du Dakar vient de là, et maintenant nous allons essayer de l'entretenir. Il est intéressant que des véhicules légendaires puissent partager le bivouac avec la technologie actuelle."

Les véhicules qui concourront dans la catégorie Classic suivront un parcours adapté à leurs caractéristiques et à leur fiabilité, mais ils prendront le départ chaque matin avec les autres participants. L'organisation souhaite par ailleurs contrôler leur vitesse, d'autant plus que leur niveau de sécurité est moindre par rapport à celui dont bénéficient les véhicules actuels, puisqu'ils ont été construits il y a plusieurs dizaines d'années. Avec ces précautions à l'esprit, le Dakar rêve désormais de réunir sur son bivouac le Toyota Hilux de Gazoo Racing avec les Peugeot 405 et les Volkswagen Iltis d'antan, ou le KamAZ et le tout puissant DAF TurboTwin Monster.

Certains des véhicules légendaires du Dakar :

Cliquez sur les flèches pour passer d'une photo à l'autre.

Mercedes-Benz 280 GE : Jacky Ickx, Claude Brasseur (1983)

Mercedes-Benz 280 GE : Jacky Ickx, Claude Brasseur (1983) <span class="copyright">Daimler AG</span>
Mercedes-Benz 280 GE : Jacky Ickx, Claude Brasseur (1983) Daimler AG

Daimler AG

#186 Porsche 959 : René Metge, Dominique Lemoyne (1986)

#186 Porsche 959 : René Metge, Dominique Lemoyne (1986) <span class="copyright">Porsche AG</span>
#186 Porsche 959 : René Metge, Dominique Lemoyne (1986) Porsche AG

Porsche AG

Volkswagen Iltis : Freddy Kottulinsky, Gerd Löffelmann (1980)

Volkswagen Iltis : Freddy Kottulinsky, Gerd Löffelmann (1980) <span class="copyright">Volkswagen Motorsport</span>
Volkswagen Iltis : Freddy Kottulinsky, Gerd Löffelmann (1980) Volkswagen Motorsport

Volkswagen Motorsport

Les voitures dans le désert du Mali en 1987

Les voitures dans le désert du Mali en 1987
Les voitures dans le désert du Mali en 1987

#205 Peugeot : Ari Vatanen, Bernard Giroux (1987)

#205 Peugeot : Ari Vatanen, Bernard Giroux (1987) <span class="copyright">Peugeot Sport</span>
#205 Peugeot : Ari Vatanen, Bernard Giroux (1987) Peugeot Sport

Peugeot Sport

#207 Peugeot : Andrea Zanussi, Roland Arena (1987)

#207 Peugeot : Andrea Zanussi, Roland Arena (1987) <span class="copyright">Peugeot Sport</span>
#207 Peugeot : Andrea Zanussi, Roland Arena (1987) Peugeot Sport

Peugeot Sport

#204 Peugeot : Ari Vatanen, Bruno Berglund (1988)

#204 Peugeot : Ari Vatanen, Bruno Berglund (1988) <span class="copyright">Peugeot Sport</span>
#204 Peugeot : Ari Vatanen, Bruno Berglund (1988) Peugeot Sport

Peugeot Sport

#206 Peugeot : Alain Ambrosino, Alain Baumgartner (1990)

#206 Peugeot : Alain Ambrosino, Alain Baumgartner (1990) <span class="copyright">Peugeot Sport</span>
#206 Peugeot : Alain Ambrosino, Alain Baumgartner (1990) Peugeot Sport

Peugeot Sport

KamAZ : Viktor Moskovskikh (1996)

KamAZ : Viktor Moskovskikh (1996) <span class="copyright">Team Kamaz Master</span>
KamAZ : Viktor Moskovskikh (1996) Team Kamaz Master

Team Kamaz Master

À lire aussi