Catastrophe pour Loeb et Peterhansel sur la 2e étape du Dakar, Al-Attiyah, vainqueur, se rapproche de Sainz

Sébastien Loeb a perdu toute chance de victoire finale dans cette 2e étape. (F. Gooden/A.S.O.)

Au terme des 430 km chronométrés, le Dakar 2023 a été bouleversé. Principales victimes, Sébastien Loeb et Stéphane Peterhansel qui ont perdu 1h26 et 32' sur Nasser Al-Attiyah, vainqueur de l'étape qui se rapproche de Carlos Sainz au général.

Le grand ménage aura donc eu lieu dès la deuxième étape de ce Dakar 2023, sur 430 km entre Sea Camp et Alula en Arabie saoudite. Deux des principales victimes parmi les favoris sont françaises. La galère du jour est pour Prodrive avec Sébastien Loeb (Prodrive) qui a perdu 1h26 à l'arrivée après s'être longuement arrêté au kilomètre 278 alors qu'il concédait déjà du temps aux leaders sur le début de la spéciale. Sur Twitter, le nonuple champion du monde des rallyes a révélé avoir crevé à trois reprises, malgré un rythme prudent, ce qui l'a contraint à s'arrêter pour réparer les crevaisons lui-même afin de pouvoir continuer. « ref, l'enfer », conclut-il.

lire aussi : Classement général du Dakar Autos 2023

Son coéquipier et compatriote Guerlain Chicherit a, lui, été stoppé dès le 99e kilomètre aussi en manque de roues de secours et a perdu plus de 3h30 dans l'opération. De son côté, Stéphane Peterhansel (Audi) a lâché plus d'une demi-heure (32'22) et se retrouve à distance d'un duo de solides leaders désormais.

Al-Attiyah vainqueur, Van Loon en surpriseSi Carlos Sainz (Audi) a conservé la tête du général après sa victoire de la veille (3e à Alula), la bonne opération du jour est pour Nasser Al-Attiyah qui redonne des couleurs à Toyota. Au volant de son Hillux, le Qatarien a remporté la spéciale d'un souffle devant le pilote surprise de l'étape, le Néerlandais Erik van Loon, parti 41e mais qui a passé en tête quasiment tous les points intermédiaires avant de s'incliner pour 14 secondes au final.

Au général, Sainz et Al-Attiyah, séparés par seulement 2'12", ont fait le vide puisque le troisième du classement, le Français Matthieu Serradori (Century) pointe déjà à 24'55" ! Un autre Français, Simon Vitse (MD Rally) est au pied du podium (+25'40"). Peterhansel est lui 9e alors que Loeb pourrait sortir du top 30 après l'arrivée de tous les concurrents.

lire aussi : Toute l'actualité du Dakar