Les Cavaliers battent les Pelicans, Curry et Poole portent les Warriors à Washington

Stephen Curry a inscrit 41 points lundi soir sur le parquet de Washington. (Geoff Burke/Usa today sports)

Sur leur parquet, les Cleveland Cavaliers ont battu les New Orleans Pelicans, privés de Zion Williamson (113-103). Grâce à son duo Stephen Curry et Jordan Poole, les Golden State Warriors ont pris le meilleur sur les Washington Wizards (127-118).

Battus dimanche à Minnesota, les Cleveland Cavaliers ont réagi en s'imposant face à la Nouvelle-Orléans lundi soir (113-103). Dans un match serré jusqu'à la fin du troisième quart, les Pelicans se sont noyés dans l'ultime quart (35-22) en l'absence de Zion Williamson. Jarrett Allen et Darius Garland, à l'inverse étaient bien présents. Ils ont porté les Cavaliers vers la victoire : le premier a inscrit 24 points, pris 11 rebonds et délivré 5 passes tandis que le deuxième a rendu une fiche de 30 points, 6 rebonds et 11 passes. Cleveland est cinquième à l'Est alors que les Pelicans restent troisièmes à l'Ouest.

lire aussi : Tous les résultats du MLK Day

S'il fallait résumer le match entre Washington et Golden State, il nous suffirait de donner trois noms pour être complets : Stephen Curry, Jordan Poole et Kristaps Porzingis. Les deux premiers ont porté les Warriors tandis que le Letton s'est démultiplié (32 points), mais ça n'a pas suffi pour que les Wizzards l'emportent sur le parquet de la Capital One Arena de Washington. Curry a inscrit 41 points et pris 7 rebonds et Poole a planté 32 points. Bien épaulé par Draymond Green (17 points, 10 passes), le duo a donné la victoire aux tenants du titre (127-118).

Les Raptors au bout du suspenseDans un match fou, les Toronto Raptors sont venus à bout des New York Knicks (123-121 a.p.) d'Evan Fournier dont la situation est toujours aussi critique sous les ordres de Tom Thibodeau (0 minute de jeu ce lundi).

Devant au score pendant la majorité de la deuxième mi-temps, les Knicks ont été dépassés à une minute de l'ultime sirène avant que R. J. Barrett n'arrache une prolongation inespérée sur une remontée de balle conclue par un dunk monstrueux. Mais finalement, les Canadiens, bien aidés par Fred van Vleet (33 points), ont fait pencher la balance en leur faveur à l'issue des cinq minutes supplémentaires.