"Celebration Week" en Ligue 1 : La défaite de fin d'année

Cette année, les supporters français n'auront pas eu le droit de passer leur dimanche 1er janvier à traîner au lit pour évacuer les excès de leur réveillon du Nouvel An. Du moins ceux de Nantes, Monaco, Angers, Toulouse, et les quelques courageux brestois, lorientais, ajacciens ou auxerrois ayant fait le déplacement à l'extérieur : tout ce beau monde était sur le pont dès quinze heures, en ce premier jour de l'année civile, pour une dix-septième journée de Ligue 1 qui a pris des allures de corvée pour tout le monde (bon, pas pour Lens et Bollaert, bien sûr), au coeur d'un calendrier 2022-2023 dégueulant de partout et d'une "Celebration Week" qui se veut le pendant du Boxing Day britannique. Un vieux serpent de mer qui attendait un prétexte pour…

Lire la suite sur sofoot.com

SO FOOT.com
SO FOOT.com