Les Celtics et Jayson Tatum achèvent les Sixers dans les dernières secondes en NBA

Pourtant emprunté jusque dans le dernier quart, Jayson Tatum a délivré son équipe à la dernière seconde. (E. Hartline/Usa today sports)

Opposés aux Sixers dans le choc de la conférence Est, les Celtics ont remporté une partie très disputée dans les dernières secondes grâce à Jayson Tatum (18 points, 13 rebonds). En face, Joel Embiid était intenable (41 points, 12 rebonds), mais cela n'a pas suffi.

C'était le choc de la nuit à l'Est. Au Wells Fargo Center, l'opposition entre Boston, leader de sa conférence, et Philadelphie, troisième, a tenu toutes ses promesses. Au terme d'un match âprement disputé, ce sont les Celtics qui ont donné un ultime coup de poignard aux Sixers à la dernière seconde de la rencontre. La faute à un Jayson Tatum très « clutch », malgré une réussite en dents de scie jusque-là (7/17 au tir au total).

Pourtant, dans la foulée de ce shoot XXL, le titanesque Joel Embiid (41 points, 12 rebonds) a bien cru arracher la prolongation d'un tir du milieu de terrain. Mais c'était trop tard, le buzzer avait retenti, et les Celtics reprennent un peu d'air sur Milwaukee, deux victoires derrière eux.

Le collectif des C's a triomphéOutre le costume de sauveur enfilé par Jayson Tatum, ce sont plusieurs joueurs des Celtics qui ont contribué au succès de leur équipe. Jaylen Brown, d'abord, est celui qui a pris le plus d'initiatives (21 tirs tentés), le tout avec une réussite honorable (47 %) et une performance de meilleur marqueur de son équipe (26 points). Pour le suppléer, Derrick White a lui aussi été excellent dans son registre. Hyper adroit (7/9, dont 2/3 à longue distance), il a inscrit 18 points en 25 minutes. Al Horford (15 points) et Robert Williams (14 points, 8 rebonds) ont aussi livré une partie solide.

Du côté des Sixers, James Harden a tenté tant bien que mal de suppléer son leader. Mais l'ancien de Houston a fait preuve de beaucoup trop de déchet (5/16 au tir, dont 2/8 derrière l'arc, 4 balles perdues).

Cette défaite éloigne un peu plus les Sixers des deux premières places à l'Est (39v., 20d.). Reste à voir si les Bucks, amputés de Giannis Antetokounmpo, blessé au genou droit, parviendront à vivre sans le Grec.

lire aussi : Le classement de la conférence Est