C'est confirmé, Macron a trouvé le remplaçant de Le Graët

Noël Le Graët ne dirige plus. Même s'il conserve étiquette de président de la Fédération française de football, l'homme de 81 ans, n'est plus aux affaires. Philippe Diallo assure l'intérim, mais pourrait, prochainement, être remplacé par une figure du football tricolore. Comme annoncé par le10Sport.com, un lobbying s'est mis en place afin de hisser Michel Platini au sommet de l'instance.

Noël Le Graët a tenté de se défendre lors d'une réunion extraordinaire du comité exécutif de la FFF. Mais cela n'aura pas suffi. Ce mercredi, l'instance a publié un communiqué afin d'annoncer la mise à pied de son président, mais aussi de sa directrice générale, Florence Hardouin. Une décision, qui fait suite aux propos polémiques tenus par Noël Le Graët sur Zinédine Zidane, mais aussi aux déclarations d'anciennes employées de la FFF, qui ont pris la parole pour dénoncer le comportement sexiste du dirigeant.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

« Il y a une volonté politique de voir Michel Platini »

Comme l'a dévoilé le journaliste Romain Molina, l'Etat français observe de près la situation, alors qu'un audit a été lancé par le Ministère des sports pour enquêter sur le fonctionnement de la FFF. Le gouvernement espère un départ immédiat de Noël Le Graët et travaille, en coulisses, sur l'arrivée de son remplaçant. « Il y a une volonté politique de voir Michel Platini à la tête de la Fédération…

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com