C'est la guerre entre Paris et le Qatar, le coup de gueule d'un proche de Macron

La mairie de Paris a finalement refusé de vendre le Parc des Princes au PSG, comme l'espérait la direction du club de Ligue 1. Désormais, il serait envisageable que le PSG quitte son stade emblématique. Et la décision d'Anne Hidalgo a été vivement critiquée par l'ancien maire de Poissy et proche du président Emmanuel Macron, Karl Olive.

C'est désormais acté, la mairie de Paris a refusé de vendre le Parc des Princes au PSG malgré la volonté de Nasser Al-Khelaïfi de posséder l'enceinte. Pour étendre son développement, le PSG souhaitait lancer une grande rénovation du Parc des Princes, mais l'offre de 40M€ du club n'a pas convaincu la mairie de céder le stade parisien.

«La mairie de Paris a perdu la mémoire»

Grand amateur de football et du PSG, le député Renaissance des Yvelines Karl Olive a exprimé ce dimanche toute sa déception face à cette décision d'Anne Hidalgo : « Je suis dans une frustration et une tristesse par rapport à cette décision radicale. C'est le berceau de notre club depuis les années 1970 avec une ambiance qu'on ne retrouve pas ailleurs. La mairie de Paris a perdu la mémoire, elle a oublié d'où elle vient et où elle va. Si le PSG veut encore grandir, gagner la Ligue des Champions, il se doit d'étendre la capacité du Parc des Princes », a confié ce proche d'Emmanuel Macron à France Info, avant d'ajouter : « Manifestement, ce n'est pas ce que souhaite la Ville de Paris, c'est dommage de ne pas trouver un accord».

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com