C'est l'heure d'envoyer Dubois

·1 min de lecture

Si les fractionnés sont aujourd'hui pointés du doigt comme les responsables de tous les maux français, ce serait vite oublier que c'est un des rares exercices dans lesquels Léo Dubois a le droit de montrer sa véritable valeur depuis le début de l'Euro. Alterner course à haute intensité, décélérer, puis repartir sur toute la longueur du terrain, le Lyonnais sait faire. Et quand d'autres se tiennent les hanches à la recherche d'air, lui est bien souvent celui qui mène le train. Sauf que le gamin de Segré n'est pas là pour préparer le 3000m steeple des JO de Tokyo, mais pour participer à une aventure collective bien plus grande : jouer un Euro avec l'équipe de France. Problème : pour le moment, c'est plus souvent des tribunes ou du banc — quand le staff décide de lui octroyer le luxe de participer à l'échauffement — que Léo Dubois traverse cette compétition.

Dubois, cul sec


Mais puisque…

Lire la suite sur sofoot.com

SO FOOT.com
SO FOOT.com
Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles