« C'est triste pour le continent africain », réagit le sélectionneur du Cameroun au sujet d'Embiid

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Sacha Giffa ne perd pas espoir de voir Joel Embiid jouer pour le Cameroun. (Presse Sports)
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Le 5 juillet dernier, le pivot des Philadelphia Sixers Joel Embiid, a obtenu son passeport français. Le sélectionneur du Cameroun, Sacha Giffa, craint que le basket africain perde une nouvelle pépite.

Ancien intérieur aux 52 sélections en équipe de France (2001-2008), assistant de Vincent Collet sur le banc des Metropolitans 92, Sacha Giffa (45 ans) n'a pas totalement perdu espoir de voir un jour Joel Embiid évoluer avec la sélection camerounaise, dont il est le sélectionneur. Quand bien même le pivot des Philadelphie Sixers a obtenu la nationalité française.

« Que vous inspire la naturalisation de Joel Embiid ?

Je pense qu'il a des raisons personnelles, c'est pour ça qu'il a choisi la nationalité française. La porte reste ouverte. Le jour où il se sent prêt, on est là. Avec le réservoir qu'on a, c'est un fer de lance, notre meilleur joueur. Mais l'équipe du Cameroun est obligée d'avancer sans lui, et on fait avec.

Il pourrait toutefois jouer avec l'équipe de France : qu'est-ce que cela vous inspire ?
Avec tout ce qu'on voit en ce moment avec le basket africain, on ne doit pas perdre nos pépites. Elles doivent rester sur le continent, le faire briller. Quelle équipe européenne a deux intérieurs top 20 en NBA ? Je n'en vois pas. Le Cameroun a ça (avec Embiid et Pascal Siakam). Avec les éléments qui évoluent à l'université, ceux qui se sont faits drafter, des joueurs en Europe, on peut vraiment avoir une très, très belle équipe.

Avez-vous encore de l'espoir à ce sujet ?
On va continuer à travailler, quoi qu'il arrive. Maintenant, c'est son choix personnel. Peut-être qu'il va nous rejoindre plus tard, c'est ce qu'on espère. Mais si tous les talents font ça, c'est triste pour le continent africain. »

lire aussi

Toute l'actualité basket

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles