"Comme un château de cartes" : la presse européenne se moque d'une Super Ligue "super ridicule"

France tv sport
·1 min de lecture

"Super ridicule", "superfuite" : la presse sportive européenne raille le projet mort-né de Super Ligue de football dissidente, qui s'est effondré mardi 20 avril "comme un château de cartes" avec les désistements de la moitié de ses douze clubs fondateurs.

"Super ridicule" tacle en Une le quotidien madrilène Marca à propos de la Super Ligue, basée en Espagne. "La superfuite. Les clubs anglais s'en vont, le projet se disloque", renchérit de son côté l'édition électronique de Tuttosport en Italie.

Des départs "Sceau british", ironise le quotidien français l'Equipe, à l'issue d'une folle journée où les six clubs anglais fondateurs de cette compétition privée, rivale de la Ligue des champions, l'ont lâchée, la faisant s'effondrer "comme un château de cartes". "Les frondeurs ont mal mesuré l'ampleur de la tempête qu'ils ont déclenchée", analyse le journal qui relève que "la résistance la plus forte est venue d'Angleterre".

Si, "avec les manières expansionnistes de la Premier League, c'est l'Angleterre, le berceau du jeu, qui a rendu possible le projet de Super Ligue", c'est aussi elle qui "drapée dans son attachement à l'idée qu'un club est...

Lire la suite sur France tv sport

A lire aussi