Un champion du monde l’avoue, l’équipe de France c’est le destin de Zidane

Alors qu’il n’est plus l’entraîneur du Real Madrid depuis bientôt deux ans, Zinédine Zidane espérait sûrement voir le poste de sélectionneur de l’équipe de France se libérer après la Coupe du monde. Le Ballon d’Or 1998 n’a jamais caché son ambition de prendre les rênes des Bleus, mais finalement, Didier Deschamps a prolongé son contrat jusqu’en 2026. Pour Bixente Lizarazu, l’ambition de Zidane est légitime et elle ne devrait pas contrarier DD.

Depuis quelques mois, voir années, Didier Deschamps et Zinédine Zidane sont sans cesse mis en opposition. Le premier nommé est le sélectionneur de l’équipe de France depuis maintenant plus de 10 ans, tandis que le second ambitionne de le devenir à l’avenir. Alors que sa réaction était très attendue, Didier Deschamps a pris son temps avant de s’exprimer sur les déclarations de Noël Le Graët envers l'ancien entraîneur du Real Madrid.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

«Cela a amené une rivalité sportive entre nous deux»

Il a fini par le faire, après l’annonce de sa mise en retrait de son poste de président de la FFF. Également interrogé au sujet de son ancien coéquipier en équipe de France, le sélectionneur des Bleus n’avait pas pu s’empêcher, lui aussi, d’évoquer une certaine « rivalité sportive » : « La situation sportive fait que cela a amené une rivalité sportive entre nous deux, voire, pour certains,…

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com