Un champion du monde pense que Deschamps aurait dû prolonger deux ans seulement

Avant que Noël Le Graët ne soit mis en retrait de son poste de président de la FFF à la suite de ses propos sur Zinédine Zidane, il avait pris soin de boucler la prolongation de Didier Deschamps sur le banc de l’équipe de France. L’ancien entraîneur de l’OM restera à la tête des Bleus jusqu’en 2026 et même s’il mérite de continuer l’aventure, Bixente Lizarazu estime qu’il aurait dû étendre son bail de deux années supplémentaires seulement.

Après avoir atteint la finale de la Coupe du monde 2022, Didier Deschamps a gagné le droit de conserver son poste. Mais alors que le sélectionneur de l’équipe de France a prolongé son contrat jusqu’en 2026, après le prochain Mondial, la durée de son bail a interrogé Comme révélé par le10sport.com, Noël Le Graët lui a proposé dans un premier temps de rempiler jusqu’à l’Euro, mais Didier Deschamps de son côté voulait à tout prix rester trois ans et demi de plus. Il a finalement obtenu gain de cause et Zinédine Zidane, qui n’a jamais caché son ambition de prendre les rênes de l’équipe de France, devra patienter un peu plus longtemps.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

«Il a gagné le droit de continuer l'aventure»

Champion du monde en 1998 et champion d’Europe en 2000, et aujourd’hui consultant sur TF1, Bixente Lizarazu estime qu’avec la performance des Bleus au Qatar, Didier Deschamps a quoiqu’il arrive mérité le droit de rester.…

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com