Championnat de France : Yoann Bonato, six de der ?

Yoann Bonato et Benjamin Boulloud viseront une sixième victoire et la place de deuxième au Championnat. (F.Peisson/L'Equipe)

Déjà vainqueur à cinq reprises cette saison, Yoann Bonato, en l'absence du nouveau champion de France Quentin Giordano, visera la place de deuxième au Championnat face à Nicolas Ciamin.

Alors qu'on attendait une belle bagarre sans aucune pression du résultat entre le nouveau champion de France, Quentin Giordano, sacré aux Cévennes et le champion 2017, 2018, 2020 et 2021, Yoann Bonato, il n'en sera rien. Le premier n'est finalement pas du déplacement varois, son épouse étant sur le point de lui donner un second enfant.

Ce rallye du Var, dernière manche du Championnat 2022, propose néanmoins une très belle affiche. Avec Bonato, donc, qui visera une sixième victoire cette saison, la cinquième d'affilée, mais aussi son équipier Hugo Margaillan sur l'autre Citroën C3 Rally2 de CHL Sport-Auto, récent deuxième aux Cévennes. Nicolas Ciamin (Hyundai i20 N Rally2), vainqueur ici l'an passé, et Cédric Robert, triple vainqueur au Var, qui a troqué pour l'occasion son Alpine A110 contre une C3 Rally2, seront également candidats à la victoire.

Sarrazin en PoloStéphane Sarrazin, le patron du Sarrazin Motorsport, vainqueur ici en 2001, est lui aussi engagé au volant d'une Volkswagen Polo GTi R5 et sera davantage qu'un outsider, tout comme William Wagner (VW Polo), Pierre Campana et Mathieu Arzeno (Skoda Fabia Rally2 evo). Au rayon des belles surprises, on observera aussi les prestations de François Delecour (Porsche 991 GT3 Cup), Pierre Roché et Jean-François Mourgues (Alpine A110 Rally RGT).

Outre la deuxième place du Championnat entre Ciamin et Bonato, les derniers enjeux 2022 sont le titre par équipes (entre CHL, Sarrazin et le Team Bonneton) et celui de la Coupe Stellantis entre Réhane Gany et Léo Rossel. Le rallye du Var propose 221,96 km chronométrés en trois étapes, de vendredi après-midi à dimanche matin.