Championnats de France en salle : Un Lavillenie en chasse un autre

AFP
·1 min de lecture

Le contraste était saisissant à la fin du concours entre Renaud, battu et manifestement furieux au moment de ranger ses perches dans leur étui, et Valentin, tombé à la renverse sur la piste avant d'éclater en sanglots quand le jeune Ethan Cormont, finalement 2e, a manqué son dernier essai à 5,82m. "C'est un premier titre et je suis très, très heureux. Je suis fier de moi parce que je gagne en répondant à la bagarre. J'ai déconnecté le cerveau et posé les couilles", a résumé le cadet des Lavillenie, 29 ans et un titre aux Jeux de la Francophonie comme plus belle ligne au palmarès.

"Je pense que ça peut débloquer des choses. Derrière 5,77m, je ne suis pas ridicule à 82. C'est peut-être l'élément qui me manquait. C'est un vrai titre, tout le monde était là et j'ai gagné. Point", a-t-il aussi lâché, comme pour rappeler qu'un titre obtenu devant son grand frère valait sans doute un peu plus qu'un autre.

Un problème de perche pour Renaud

Resté loin des 6m qu'il a retrouvés cet hiver, le champion olympique 2012 expliquait lui sa 3e place (5,66m) par un mauvais choix de perches. "C'est frustrant....

Lire la suite sur France tv sport

A lire aussi