Champions Cup: le bonus pour Toulouse contre le Connacht, même sans briller

Bousculé, le Stade Toulousain a fini par triompher face aux Irlandais du Connacht (32-17) en Champions Cup, samedi après-midi devant son public à Ernest-Wallon. Il prend ainsi la tête de la poule 5.

La rencontre contre le Connacht a mis en lumière les failles actuelles toulousaines. Mais aussi peut-être la fatigue de certains internationaux, comme Romain Ntamack. La révélation mondiale de l'année, ouvreur pour la première fois de la saison en club, n'a jamais réussi à lancer le jeu.

>> Revivez le match Toulouse-Connacht

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

Des erreurs défensives

La province du Connacht, présentée comme la province irlandaise la plus faible, a su profiter des erreurs toulousaines. À l'image de Tom Farrell qui s'est s'échappé dans un trou et a inscrit un essai transformé par Conor Fitzgerald (0-7, 12e). Plus tard, c'est Colby Fainga'a qui a bien négocié un trois contre un et ouvert un boulevard à Caolin Blade, lequel a pu conclure (10-14, 25e).

Les Stadistes n'ont toutefois pas perdu leurs ressources mentales. Comme Thomas Ramos qui a servi Sébastien Bézy, lequel a été aplatir entre les poteaux (7-7, 13e). Avant la pause, en supériorité numérique, c'est Yoann Huget qui a marqué en bout de ligne pour remettre son équipe dans le bon sens (15-14, 34e).

Les remplaçants ont fait la différence

Avec un drop, Fitzerald a encore fait douter (15-17, 50e) un peu les champions de France. Mais, comme à Gloucester, c'est l'apport du sang neuf des remplaçants qui...

Lire la suite sur RMC Sport

A lire aussi

À lire aussi