Champions Cup: Clermont veut sa troisième finale

Face au redoutable Leinster ce dimanche à Lyon (16h), Clermont vise une troisième qualification pour la finale de la Champions Cup. Les joueurs de Franck Azéma devront être "précis" et "féroces".

Clermont, dernier club français engagé en Coupe d'Europe, doit affirmer ses convictions et ses ambitions dimanche (16h) à Lyon face au redoutable Leinster, afin de rallier une nouvelle finale continentale et d'espérer décrocher enfin ce trophée. En ce jour d'élection présidentielle, les Clermontois n'auront pas la tête au scrutin. Procuration (Franck Azéma, Rémi Lamerat) ou pas ( Camille Lopez, Morgan Parra), tous seront tournés vers le même objectif: offrir à l'ASM une troisième chance après 2013 et 2015 de remporter la Coupe d'Europe, une compétition qui a une "saveur particulière" - dixit Lopez - au pied du Puy de Dôme mais qui a jusqu'ici échappé à la formation auvergnate, habituée des échecs sur les plus hautes marches.

Cette demi-finale, "on l'attend depuis longtemps", ressasse Franck Azéma. Depuis deux ans et un succès étriqué (13-9) contre les Saracens à Saint-Etienne. La finale 2015 avait viré en faveur de Toulon, un adversaire que l'ASM a enfin battu en quarts de finale début avril pour avoir le droit de voir Gerland. "On a mérité le fait de pouvoir jouer à Lyon, et ça compte: amener toute une région derrière l'équipe, on a vécu ça il y a deux ans à Saint-Etienne", souligne Azéma, content de pouvoir compter sur un stade à guichets fermés (41.000 places) et acquis à sa cause.

Pour cette 5e demi-finale en 6 ans - ils n'ont échoué en phase de poules qu'en 2016 -,...

Lire la suite sur RMC Sport

A lire aussi

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages