Champions Cup : quelles affiches en quarts pour Toulouse, le Racing et Clermont ?

Reyrat, David
/ Panoramic
/ Panoramic

Ces trois clubs français sont assurés de disputer les quarts de finale européens au printemps. Reste à savoir si ce sera à domicile. Et contre qui. Perspectives.

Comme chaque saison, il faut sortir calculette (ou plutôt ordinateur Deep Blue) pour tenter de déterminer les derniers qualifiés et, plus ardu encore, les affiches des quarts, sachant que les quatre meilleurs premiers (sur cinq poules) recevront. Et, que ce soit cette donnée ou la course pour les trois tickets de meilleur deuxièmes, autant prévenir tout de suite, c’est la bouteille à l’encre. Bonne nouvelle déjà acquise cependant. Le Top 14 sera représenté en quarts de finale par trois clubs, ce qui n’était plus arrivé depuis 2015 (Clermont, le Racing 92 et Toulon à l’époque).

Ce qui est certain

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

Le Leinster, Exeter, le Racing et Toulouse sont qualifiés et assurés de terminer en tête de leurs poules respectives. Clermont est également qualifié, mais pas assuré de terminer en tête de la poule 3, à la lutte avec la province irlandaise de l’Ulster.

Pour être certain de recevoir leur quart de finale à domicile, Toulouse et le Racing doivent remporter leur dernier match, le week-end prochain. Largement à portée des champions de France qui reçoivent les Anglais de Gloucester (quoi que, ces derniers peuvent rêver d’une qualification comme meilleurs deuxièmes en cas d’exploit à Ernest-Wallon). Plus compliqué pour les Franciliens qui se déplacent chez les tenants du titre, les Saracens, condamnés à la victoire pour accrocher un strapontin.

Clermont au centre d’une équation à plusieurs (...) Lire la suite sur sport24.com

Racing 92 : Teddy Thomas affole les compteurs

Chavancy : «C'est une première étape mais pas un accomplissement»

Racing-Munster : les coups de coeur et coups de griffe de notre envoyé spécial

Pas de miracle pour le LOU au Leinster

Inscrivez-vous à la newsletter de Sport24

À lire aussi