Champions Cup: Toulon écarté, place au Leinster pour Clermont

A l’issue d’un match qu’il aura dominé de bout en bout, Clermont a dominé Toulon (29-9) et obtenu son billet pour les demi-finales de la Champions Cup. Les Auvergnats se sont longtemps heurtés à des Toulonnais agressifs et solidaires en défense, avant de faire sauter le verrou varois. L’ASM retrouvera le Leinster en demies, à Lyon.

Le spectacle gâché par la pluie

Vu les deux effectifs qui se sont ébroués ce dimanche sur la pelouse du stade Marcel-Michelin, on ne peut que le déplorer. Mais au-delà du plan de jeu très, très défensif appliqué par le camp toulonnais et des nombreuses sorties de ballons retardées dans les rucks par les joueurs de Mike Ford, c’est la pluie qui s’est abattue sur les deux périodes de la rencontre qui a nui au spectacle. On a vu beaucoup de fautes de main. Mais aussi des fautes techniques, des glissades et parfois même des plaquages mal maitrisés. Sans casse, fort heureusement.

A lire aussi : le film du match

Toulon, l’engagement insuffisant…

Malade à l’extérieur, où il n’a jamais gagné depuis l’arrivée de Mike Ford (soit depuis octobre 2016), Toulon avait choisi d’opposer une défense farouche et exemplaire aux velléités offensives et à la domination attendue de Clermont. Le plan, qui aura laissé des traces, à l’image de Delboulbes, Chilachava et Kruger sur les fesses au moment de défendre une vague auvergnate (39e), ou des plaquages monstrueux de Nonu ou Bastareaud, a tenu, le tout avec discipline (aucun carton jaune, 3 pénalités concédées), jusqu’à l’heure de jeu et l’essai de Nakaitaci (62e). Il aura manqué de l'audace au RCT pour forcer son destin. Notamment lorsque Clermont, à plusieurs reprises, s’est montré au bord du renoncement. Mais quand...

Lire la suite sur RMC Sport

A lire aussi

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages