Champions Cup : Du très lourd pour les clubs français !

Passé l’aberration de la présence de trois franchises sud-africaines dans la compétition, les clubs français se préparent à des confrontations de très haut-niveau dès ce week-end. Le Stade Toulousain débute au Munster, le Racing reçoit le Leinster et Lyon et Clermont vont déjà gouter aux Springboks.

Dans un premier temps, les clubs français râlent. C’est classique. Ils râlent parce que la présence des équipes sud-africaines dans une Coupe d’Europe, pour eux ça, n’a ni queue ni tête. Et ils ont raison. Dans un calendrier déjà surchargé, l’ajout de déplacements lointains dans un autre continent, un autre hémisphère, sans logique géographique, ni écologique, c’est du grand n’importe quoi. Reste que le rugby est coutumier de ses exceptions qui manquent de raison, mais pas d’audace. Car au final, les affiches de cette Champions Cup version 2022-2023 sont alléchantes. Ajoutées aux habituels cadors anglais (Saracens, Leicester, Exeter...), irlandais (Leinster, Munster, Ulster) et français (Toulouse, La Rochelle, Racing...), la présence des Coastal Sharks de Durban, des Blue Bulls de Pretoria et des Stormers du Cap pimente la compétition. C’est simple, la majorité de l’équipe des Springboks, champion du monde en titre, joue dans ces équipes-là. Le challenge sportif est beau.

Lyon à Pretoria, Toulouse au Munster

Ainsi, il faudra faire avec les sud-afs cette année pour décrocher une nouvelle étoile sur le maillot. Et déjà s’étalonner avec ces équipes d’un autre hémisphère, chose rare pour…

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com