Sans chance de gagner, Pérez pourrait arrêter en 2022

Basile Davoine

Pilier de l'écurie a renouvelé son bail à long terme en fin d'année dernière, s'engageant jusqu'à l'issue de la saison 2022. Le pilote mexicain mise sur les investissements consentis par Lawrence Stroll et ses associés à la tête de l'écurie, ainsi que sur la future réglementation 2021. Si ces éléments ne lui permettent pas de se rapprocher clairement des avant-postes ces trois prochaines années, il envisagera alors de quitter la catégorie reine.

"Ce qui me donne de l'espoir, c'est le changement de réglementation et le fait que je sache ce qui se passe dans l'équipe", confirme Pérez, qui disputera cette année sa dixième saison en Formule 1. "Je dois être réaliste. Je ne peux pas être chez Mercedes ou Ferrari. C'est un fantastique endroit où se trouver [chez Racing Point]. Beaucoup de pilotes adoreraient être ici, surtout avec ce qui se passe en coulisses. C'est donc une bonne opportunité. Mais la saison prochaine sera ma dixième année en F1. Si les choses continuent de la sorte, je ne me vois pas prolonger ma carrière beaucoup plus loin que 2022. En Formule 1, trois ans ça passe très vite. Je suis très optimiste et je suis prêt à me battre pour des victoires, je suis là pour ça."

Lire aussi :

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

Une "allée vitrée" comme poumon de la future usine Racing Point

À 29 ans, Sergio Pérez est passé par Sauber puis McLaren avant de rejoindre Force India il y a six ans. L'autre éventualité pour lui serait d'avoir l'opportunité de rejoindre une écurie plus huppée à l'avenir, ce qui semble aujourd'hui peu vraisemblable. Toutefois, le Mexicain est certain de pouvoir compter sur la souplesse de son écurie si d'ici 2022 une belle offre se présente.

"Je suis depuis si longtemps dans l'équipe que c'est vraiment devenu ma deuxième famille", souligne-t-il. "Je pense donc qu'il n'y aura personne de plus heureux si une opportunité se présente pour moi avec un top team. Ils me donneront certainement l'opportunité. Mais si ce n'est pas le cas, c'est une équipe fantastique dans laquelle se trouver. Alors pourquoi pas s'engager pour un bel avenir, à long terme, et je suis certain que je connaîtrai le succès ici."

À lire aussi