Dans le chaos, l’AS Saint-Étienne tombe de très haut

18 ans après, les Verts retrouvent dans le tumulte et le fracas la Ligue 2.
18 ans après, les Verts retrouvent dans le tumulte et le fracas la Ligue 2.

À force de reculer, l'AS Saint-Étienne a fini par sauter. Dans un chaudron bouillant mais aussi très tendu, l'équipe de Pascal Dupraz n'a pas su vaincre l'AJ Auxerre au bout du temps réglementaire, puis de la prolongation. Les tirs au but ont envoyé les Bourguignons au septième ciel (1-1, 5-4 tab), tandis que les Verts voyaient la furie de leurs propres supporteurs s'abattre sur eux avec envahissement de terrain et jets de fumigènes. Une bien triste conclusion pour le club du Forez qui redescend en Ligue 2, 18 ans après l'avoir quittée. Difficile de trouver des circonstances atténuantes pour ce monument du football français qui a multiplié les mauvais choix de casting, à l'image de son entraîneur présenté comme un pompier de service, mais qui n'a jamais su vraiment éteindre le feu qui se propageait.

De bout en bout, Denis Bouanga et les siens n'ont jamais montré sur la durée de solides atouts pour se maintenir. Il y a bien eu un léger électrochoc lors de l'arrivée de Pascal Dupraz, mais les Verts sont vite retombés dans leurs travers. Avec 77 buts encaissés, les Foréziens ont pris l'eau de toute part et l'arrivée d'un défenseur au vécu international comme Eliaquim Mangala n'a pas changé la donne. La suite s'annonce tout aussi délicate. De nombreux cadres, dont Wahbi Khazri, vont partir. Cependant, la tâche la plus compliquée sera peut-être le lien avec les supporteurs. Quand on voit les scènes de chaos de dimanche soir à Geoffroy-Guichard, la blessure risqu [...] Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles