Charles Devineau : "La Châtaigneraie, ce n'est pas ronflant, mais je bosse"

Comment abordez-vous ce match face à Lorient ?
On sent qu'il y a un événement au bout de la semaine, mais on l'aborde très sereinement. Les joueurs font tous l'effort pour être là cette semaine. On fait cinq entraînements, c'est unique. Mais ils vont être là, malgré les kilomètres à faire pour certains. Tout le monde nous demande des places, le téléphone sonne beaucoup. Il y a l'excitation d'arriver en 32es, et c'est décuplé par le fait de jouer une Ligue 1. On est dans la peau du chasseur, il ne peut pas nous arriver grand-chose, on a déjà réussi notre parcours. Il n'y a que de belles choses qui nous attendent.

"On est dans la peau du chasseur, il ne peut pas nous arriver grand-chose, on a déjà réussi notre parcours."


Ça représente quoi de mener le club à ce stade de la…

Lire la suite sur sofoot.com

SO FOOT.com
SO FOOT.com