Charles Leclerc (Ferrari) domine des premiers essais libres mouillés au GP d'Émilie-Romagne

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·2 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Sous une pluie de moins en moins forte, Charles Leclerc (Ferrari) a signé ce vendredi le meilleur temps de la première séance d'essais libres du Grand Prix d'Émilie-Romagne. Il a devancé son coéquipier Carlos Sainz et Max Verstappen (Red Bull) avant la qualification à 17 heures.

Charles Leclerc s'est offert une première séance d'essais libres riche en émotions lors du Grand Prix d'Émilie-Romagne. Sous la pluie qui a été de moins en moins intense au fil des minutes, le pilote Ferrari a connu quelques frayeurs sur la piste d'Imola avec, notamment, un tête-à-queue à la Variante Alta en début de séance puis une figure assez spéciale à la sortie de Tamburello. Mais cela n'a pas empêché le leader du Championnat du monde de signer le meilleur tour en 1'29''402.

lire aussi

Résultats de la première séance d'essais

Son coéquipier Carlos Sainz, deuxième, est repoussé à presque neuf dixièmes et Max Verstappen (Red Bull), troisième, à plus d'1''4. Le reste du plateau a navigué à plus de trois secondes. Mais, surprise, ce sont les deux Haas de Kevin Magnussen et Mick Schumacher, dans cet ordre, qui prennent les 5e et 6e places devant Sergio Perez.

La performance d'ensemble est plus inquiétante pour les McLaren, qui après leur rebond australien, ont pris les 14e et 15e places pour Lando Norris et Daniel Ricciardo. Lewis Hamilton s'est, lui, plaint à plusieurs reprises du manque de grip des pneus sur sa Mercedes et n'a pas pu faire mieux qu'un temps à sept secondes de Leclerc à la 18e place. À noter parmi les nombreuses sorties de piste, celle finale de Valtteri Bottas qui a planté son Alfa Romeo à Acqua Mineralli, la voiture placée de telle manière que les roues arrière ne touchaient plus suffisamment les graviers pour avoir de la motricité et repartir.

lire aussi

Binotto : « Leclerc est en train de devenir un leader »

Piste sèche pour la qualification du jour ?

Côté français, Pierre Gasly (Alpha Tauri) a réalisé le douzième temps et Esteban Ocon (Alpine), le treizième. Les deux ont été devancés par leur coéquipier, Fernando Alonso signant notamment la septième meilleure performance de la séance. Il est cependant très difficile de tirer des conclusions de cette heure d'essais car les conditions devraient beaucoup évoluer jusqu'à la qualification du jour (puisqu'il y a une course sprint samedi). La pluie devant s'atténuer puis s'arrêter, il n'est pas impossible que la piste soit bien plus sèche à 17 heures, redistribuant alors les cartes.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles