Charles Leclerc (Ferrari) relégué en fond de grille au GP de Belgique après un changement de moteur

Le week-end s'annonce difficile pour Charles Leclerc. (S. Mahé/Reuters)

Ferrari ayant changé des éléments de l'unité de puissance de la monoplace de Charles Leclerc à Spa, le Monégasque partira depuis la dernière ligne sur la grille dimanche.

Arrivé en Belgique avec 80 points de retard sur Max Verstappen au Championnat, Charles Leclerc aura sans doute du mal à rattraper le Néerlandais dans les Ardennes. Le pilote Ferrari va en effet subir, comme au Canada (parti 19e, il avait fini 5e), une pénalité liée au changement d'éléments sur son unité de puissance, qui sera la cinquième du Monégasque depuis le début de la saison. Par conséquent, Leclerc partira de la dernière place sur la grille, sauf si d'autres pilotes subissent la même pénalité d'ici dimanche (départ à 15 heures).

lire aussi

Alonso lâche les chevaux