Charles Leclerc, pole position du Grand Prix de Miami : « Finir le travail demain sera mon objectif »

Charles Leclerc partira en tête de la grille du Grand Prix de Miami. (EXPA/ Hasan Bratic/Expa/ hasan bratic)

Le pilote Ferrari a signé sa troisième pole position de la saison à Miami et se dit prêt à relever le challenge face à des Red Bull toujours très rapides en ligne droite.

Charles Leclerc (pole position, Ferrari) : « Le dernier week-end de course (à Imola) ne s'est pas bien passé pour moi. J'ai commis une erreur et aujourd'hui (samedi) tout s'est bien passé. En partant en pole position, finir le travail demain sera mon seul objectif. C'est génial d'être ici aux Etats-Unis, les fans sont incroyables. Le sport a grandi ces dernières années et ça fait vraiment plaisir de voir tout ce monde dans les tribunes. Il y a beaucoup de supporters de Ferrari ici. (Concernant l'apport du DRS en course) Elles (Red Bull) sont très rapides en ligne droite mais nous sommes plus rapides dans les virages. Ce sera donc un challenge intéressant à relever en course. »

Carlos Sainz (2e, Ferrari) : « Je me suis un peu remis du crash (de vendredi). Ce n'était pas du tout facile de retrouver de la confiance sur un circuit aussi difficile que celui-ci à Miami. J'ai gardé la tête froide jusqu'en Q3, je pense que j'ai fait quelques bons tours. Ce n'était pas tout à fait assez pour obtenir la pole position mais vu d'où je partais, je vais l'accepter. Je n'ai pas encore fait de longs relais, je n'ai pas encore essayé la voiture avec le plein d'essence. Donc, les tours de mise en grille seront les premiers où j'aurai ce feeling, ce qui pourrait être assez difficile [pour la course]. Mais en même temps, je me sens en confiance dans la voiture. Le pilotage est vraiment agréable. Je pense que nous pouvons faire du bon travail. »

Max Verstappen (3e, Red Bull) : « Je suis content de cette séance car je n'ai fait que 5 tours hier (vendredi), j'ai essayé de trouver un équilibre correct sur cette voiture. J'étais d'ailleurs assez surpris du niveau de compétitivité de la voiture en qualifications, ce n'est pas une piste facile à aborder. Bien sûr, j'aurais voulu être en pole position mais on revient de loin, on a fait du bon travail. Il aurait fallu qu'on se rende le week-end plus facile dès le début mais il nous reste de bonnes chances à défendre pour demain (dimanche). La voiture se comporte de mieux en mieux et je reste confiant. C'est assez glissant en dehors de la trajectoire mais beaucoup de choses peuvent se produire en course, il fera peut-être plus chaud et il va falloir gérer le comportement des pneus. »

lire aussi

Leclerc en pole au GP de Miami

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles